Tunisie – Ligue 1 : Déjà le divorce entre le Club Africain et plusieurs cadres ?

    Dans l’attente de la reprise des compétitions, le Club Africain prépare la prochaine saison à sa manière. Avec plusieurs départs et aussi quelques recrues, la direction clubiste semble avoir trouvé une solution pour se débarrasser des joueurs cadres qui n’ont pas repris les entraînements avec le groupe jusque-là. Le Club Africain va se […]

Avatar de nassim67kouba Par 31/10/2020 - 18:05
Tunisie – Ligue 1 : Déjà le divorce entre le Club Africain et plusieurs cadres ?

 

 

Dans l’attente de la reprise des compétitions, le Club Africain prépare la prochaine saison à sa manière. Avec plusieurs départs et aussi quelques recrues, la direction clubiste semble avoir trouvé une solution pour se débarrasser des joueurs cadres qui n’ont pas repris les entraînements avec le groupe jusque-là.

Le Club Africain va se séparer de ses joueurs qui sont encore à la traîne. La relation entre ces derniers et les dirigeants clubistes n’est plus meilleure depuis que l’affaire de salaires impayés a surgi.

En effet, les joueurs titulaires et cadres de l’équipe ont choisi de ne pas répondre aux premières séances d’entraînement de la pré-saison 2020-2021, tout en espérant vivement que leurs dus leur soient restitués. Mais en attendant que le président Abdessalem Younsi et ses hommes ne satisfassent à leur demande, ces footballeurs savent déjà qu’ils ne figurent plus dans les plans du club. La direction clubiste a pris la décision de ne pas les convoquer pour la reprise des entraînements. Ceci dit, ils sont écartés d’une reprise des activités et certainement d’une reprise du championnat avec le Club Africain. Ainsi, Seif Charfi, Bilel Iffa, Hamza Agrebi et Mehdi Ouedhrefi seraient déjà mis sur la sellette.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Nos recommandations: