Traumatismes

Traumatismes crâniens chez les footballeurs/Le Dr Yacine Zerguini avertit contre le danger et appelle à la prévention

Publié le : / Par

Pour le président de la commission médicale fédérale de la fédération algérienne de football estime que « le coude est une arme redoutable parfois mortelle dans le cas de coup de coude à la face ».

Dans une réflexion inspirée par le pénalty accordé par l’arbitre du match Croatie – République Tchèque, le président de la commission médicale fédérale de la fédération algérienne de football, affirme que cette situation mérite qu’on s’y attarde. Le Dr Yacine Zerguini souligne, dans son intervention rapportée par le site internet de la FAF, qu’ « il s’agit de la prévention à des traumatismes crâniens à la face.Il faut savoir que le coude est une arme redoutable parfois mortelle dans le cas de coup de coude à la face et qui est maintenant sanctionné dans le jeu par un carton rouge au vu du danger que cela peut procurer à l’adversaire ».

Dans le même ordre d’idées, le président de la Commission médicale de la FAF met l’accent sur l’implication de l’International Board car  »pour protéger les joueurs et dissuader ces derniers à utiliser le coude pour disputer le ballon, nous avons au sein de la commission médicale de la FIFA demandé à l’IFAB et obtenu la sanction extrême pour l’agression au coup de coude, à savoir le carton rouge ». Allant plus loin dans son raisonnement, il a déclaré:  » je rajouterai un prolongement à cette situation du coup de coude à la face, dans le cadre de la formation des joueurs au niveau des académies et centres de formation. Depuis la commission médicale de la FIFA, nous avons demandé aux instances techniques et de formation de gérer les exercices d’entraînement de manière à éviter, lors des sauts en extension, d’écarter les bras pour donner plus d’ampleur au saut et pour protéger son environnement et avoir accès à la balle que son adversaire. Nous insistons donc auprès des formateurs pour éviter ces gestes dangereux qui portent atteinte à l’adversaire en particulier le coup de coude ».

Après ce penalty accordé par l’arbitre de ce match Croatie – République Tchèque, le référé espagnol Mateu Lahoz, qui a dirigé mercredi la rencontre Portugal – France, a également accordé un pénalty aux Portugais, suite à la faute du gardien de buts français Hugo Lloris pour avoir boxé la tête de Danilo sur corner. Sollicitée, la VAR a confirmé la décision de l’arbitre. Reste à savoir maintenant si l’International Board va durcir la sanction en cas de fautes similaires en donnant carton rouge au joueur fautif au lieu du carton jaune actuellement.