Transfert : Jordan Adeoti s’offre un nouveau challenge au FC Annecy

Transfert : Jordan Adeoti s’offre un nouveau challenge au FC Annecy

Publié le : / Par
Libre de tout contrat depuis son départ de Sarpsborg, Jordan Adeoti a enfin trouvé un nouveau point de chute. Le Béninois vient de s’engager au profit du FC Annecy, club de National 1 en France. Son objectif est de retrouver du temps de jeu et aider à maintenir le club en National 1.
Un contrat de 8 mois et puis c’est tout. Jordan Adeoti avait juste fait une courte aventure en Norvège où il aura joué peu de matchs. Depuis la fin de son contrat à Sarpsborg, le milieu défensif béninois était à la quête d’une destination qui répond à ses aspirations : avoir du temps de jeu. Une opportunité que lui offre le club français. « J’avais signé un contrat de courte durée avec Sarpsborg pour terminer le championnat norvégien. Mon contrat s’est terminé le 21 décembre, et le club avait la volonté de repartir avec de jeunes joueurs. Mon agent a ensuite pris contact avec le FC Annecy par l’intermédiaire d’une connaissance commune. Le FC Annecy s’est tout de suite montré très intéressé et m’a contacté pour me faire venir le plus rapidement possible ». a t-il confié au site du club.
Au-delà de ses propres ambitions, l’international béninois s’est laissé convaincre par l’envie du club d’être porté par un joueur d’expérience. Ceci à travers le discours de Jean-Philippe Nallet. « Il m’a fait un petit diagnostic du club à mi-saison. Je savais que l’équipe n’avait pas eu les résultats escomptés mais pouvait s’appuyer sur des jeunes joueurs qui avaient su montrer leurs qualités. Jean-Philippe Nallet voulait un joueur d’expérience pouvant accompagner ces jeunes joueurs et apporter aussi un plus à l’équipe » a fait savoir Adeoti.
A Annecy, ce sont des connaissances que Jordan Adeoti retrouve. De quoi faciliter son intégration dans un club qui lui offre une opportunité qu’il ne fallait pas manquer. « Je ne voulais pas attendre la fin du mois de janvier pour retrouver un club, je ne souhaitais pas être une solution de repli d’une équipe de Ligue 2. Le fait que le FC Annecy se soit positionné très rapidement a été important pour moi. Je me suis renseigné sur le club, sur l’effectif. Il y a certains joueurs que je connaissais déjà, comme Matthieu Sans, Ahmed Kashi et Anthony Le Tallec. J’ai vu qu’il y avait moyen de faire de belles choses avec cette équipe. C’était une opportunité à saisir et je n’ai pas hésité ». a expliqué l’ancien capitaine de l’AJ Auxerre.