Transfert : Et si Lionel Messi ne trouve pas un point de chute ?

Le monde du football est en ébullition depuis la soirée de ce jeudi 5 août 2021. C’est la conséquence d’un communiqué du FC Barcelone officialisant le départ inévitable de Lionel Messi. Désormais libre sur le marché, l’Argentin devient un rêve plus proche de se réaliser pour le PSG et Manchester City. Mais tout n’est pas […]

Avatar photo Par 06/08/2021 - 20:11
Lionel Messi

Le monde du football est en ébullition depuis la soirée de ce jeudi 5 août 2021. C’est la conséquence d’un communiqué du FC Barcelone officialisant le départ inévitable de Lionel Messi. Désormais libre sur le marché, l’Argentin devient un rêve plus proche de se réaliser pour le PSG et Manchester City. Mais tout n’est pas si simple que cela pourrait paraître.

Qui du Paris Saint-Germain et de Manchester City aura le privilège d’accueillir dans son écurie Lionel Messi ? S’il est difficile de le prédire, ces deux clubs restent tout de même les plus en vue dans la course à la signature du sextuple Ballon d’Or. Sauf qu’il faudra régler au préalable un gros problème salarial, et sur cet aspect, aucun des deux concurrents n’est épargné.

Un problème de masse salariale

L’aspect financier de l’opération est sans doute l’origine de la rupture surprenante qui s’est opérée entre le récent vainqueur de la Copa America avec l’Argentine et son club de toujours. Même problème à Paris. Le PSG tient aujourd’hui la deuxième plus grosse masse salariale d’Europe évaluée à 395 millions d’euros derrière le Barça avec ses 415 millions d’euros.

Pour accueillir Messi, le club francilien devra faire un gros effort financier tout en restant dans les clous du fair-play financier. L’ancien numéro 10 du Barça était à 75 millions d’euros avec le Barça qui n’a finalement pu le retenir. Pendant ce temps, le PSG tient dans ses rangs Neymar, Mbappé avec l’arrivée de Sergio Ramos cet été et d’autres joueurs au salaire important. C’est une masse salariale qui ne cesse de gonfler.

PSG – Barça, même problématique

Le Paris SG est confronté à la même problématique que le Barça. Pour s’assurer de l’arrivée de Messi, il faut lui offrir un contrat sur cinq ans, jusqu’en 2026. Ceci dans un contexte où le club de la capitale a des économies à faire, en cédant plusieurs joueurs sur ce marché des transferts.

L’objectif est de céder des contrats, faire rentrer du cash et réduire la masse salariale. C’était la bataille perdue par le Barça qui voulait prolonger son meilleur joueur.

Un montage financier à la « David Beckham » pour Messi?

Le Paris Saint-Germain garde un grand espoir dans le dossier de l’enfant de Rosario. Le club français pourrait finalement opter pour un montage financier grotesque pour s’attirer Lionel Messi. Il s’agit d’une option déjà utilisée avec David Beckham lors de son arrivée à Paris en 2013. C’est-à-dire que l’Argentin prêterait son image et sa popularité au service du Qatar et de différents organismes. En retour, le fonds souverain assume différemment son salaire, que via la seule structure, Paris Saint-Germain.

Manchester City, une envie pas facile à assouvir

L’intérêt du club anglais pour l’Argentin n’est plus nouveau. Chez les Skyblues, Lionel Messi pourrait retrouver celui sous qui il a explosé son talent, Pep Guardiola. Mais dans un contexte où Manchester City vient de réaliser le coup le plus historique de la Premier League en recrutant Jack Grealish à 117 millions d’euros, ça paraît compliqué. Le salaire de l’Anglais est de 18,4 millions d’euros par an soit 110 millions d’euros en 5 ans.

En plus de ce transfert, le club mancunien travaille à embaucher Harry Kane. Selon certaines sources, City serait prêt à payer 150 millions d’euros pour l’attaquant de Tottenham alors que d’autres parlent de 180 millions d’euros avec un salaire annuel pas moins de 10 millions d’euros. De quoi grossir une masse salariale déjà élevée à 327 millions d’euros.

Aussi libre qu’il soit sur le marché, Lionel Messi demeure pour l’instant un fantasme pour les clubs qui sont intéressés. Et Messi pourrait se retrouver sans club en raison de ses exigences.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar photo
Je suis Jules Sessiwèdé Tovodounon, journaliste reporter sportif béninois spécialiste des questions du football à Africa Foot United. Je suis aussi passionné du basketball, du tennis et du handball.
Nos recommandations: