Tournoi UFOA A : Youssoupha Dabo fait le bilan de la préparation du Sénégal

Tournoi UFOA A : Youssoupha Dabo fait le bilan de la préparation du Sénégal

Publié le : / Par

Après un stage au Maroc, les Lionceaux de la Teranga sont de retour à Dakar pour la dernière ligne droite dans le cadre de la préparation du tournoi UFOA A. A cet effet, le sélectionneur national des moins de 20 ans du Sénégal a fait un bilan de son stage au Royaume Chérifien.

L’équipe du Sénégal des moins de 20 ans a effectué un stage de deux semaines au Maroc dans le but de préparer le tournoi UFOA A qui se tiendra en ce mois de novembre à Thiès au Sénégal. Les Lionceaux ont notamment joué une double confrontation contre le Maroc (Une défaite et un nul). Alors que la dernière phase de la préparation a débuté ce jour, le sélectionneur national a tenu à faire un bilan de sa troupe.

« Les deux matchs sont arrivés au bon moment après quelques semaines de préparation depuis le 14 septembre. Il nous fallait des oppositions de niveau international pour avancer dans le travail. Et les Marocains nous ont donné cette opportunité. Je les remercie au passage. A notre niveau, cela nous a permis de voir de nouveaux joueurs, de revoir aussi des anciens, afin de jauger ce dont ils sont capables de nous proposer. Pour le bilan, c’est positif, le résultat des deux confrontations n’était pas un objectif. », a déclaré Dabo à nos confrères de Wiwsport.

En poursuivant, le tacticien sénégalais a tenu à préciser que le résultat de ces matchs n’est pas la chose la plus importante. Il explique le projet en rappelant les lacunes identifiées dans son groupe.

« Ce qui est important, c’est notre projet de jeu mis en place pour voir le collectif sur le terrain. Ces deux matchs amicaux ont permis d’avoir beaucoup de réponses à des questions. On a de la matière, il y a une base de travail, une bonne marge de progression. Il faut encore travailler pour améliorer tous les secteurs. Dans le secteur défensif de nos juniors, on a 70% de satisfaction. Maintenant, les 30%, il faut aller les chercher et, d’ici le tournoi du 20 au 30 novembre, on sera au top. Par contre, sur le plan offensif, il y a beaucoup de boulot à faire et c’est un secteur qui prend beaucoup plus de temps, mais on n’est pas inquiet. », poursuit-il.

Pour terminer, Youssoupha Dabo a évoqué le fait que ses joueurs pourraient encore progresser.

« On a des joueurs qui peuvent élever leur niveau de jeu pour le travail qui est en train d’être mis en place. Il y a l’arrivée de Mikaël Ngor Faye, qui vient pour la première fois dans le groupe des U20. Il n’est pas un renfort de taille dans ce groupe. Il a tout à prouver comme beaucoup d’autres qui viennent d’arriver en U20. », va-t-il conclure.