Tour de cadrage retour-CAF : Daoud absent pour trois semaines

La formation algérienne  de la Jeunesse sportive de la Saoura (JSS) vient d’enregistrer un nouveau coup dur avant son match retour du tour de cadrage de la coupe de la CAF face au Hearts Of Aok du Ghana. En effet, outre l’absence de son gardien titulaire Zakaria Saidi, suspendu après avoir été  expulsé juste après […]

Avatar de Rachid Hammoutène (Tizi-Ouzou) Par 02/12/2021 - 17:42
JS Saoura

La formation algérienne  de la Jeunesse sportive de la Saoura (JSS) vient d’enregistrer un nouveau coup dur avant son match retour du tour de cadrage de la coupe de la CAF face au Hearts Of Aok du Ghana. En effet, outre l’absence de son gardien titulaire Zakaria Saidi, suspendu après avoir été  expulsé juste après le second but des Ghanéens à la 77’, pour cumul de cartons jaunes, la JSS sera privée des services de son milieu de terrain Mohamed Daoud.

En effet, le N°18 de la JSS a été sévèrement touché à la cheville droite lors du match aller. Une blessure contractée à la 10’mn nécessitant son remplacement par Khelifi. Le diagnostic du staff médical de l’équipe est sans appel puisque un repos de 03 semaines lui a été prescrit.

Etant un élément clé dans le dispositif du Tunisien Kais Yakoubi, l’absence de Mohamed Daoud sera bien ressentie lorsque l’on connaît l’apport de ce joueur dans l’entrejeu béchari. Notons que le match retour de ce tour de cadrage de coupe de la CAF est prévu ce dimanche à 17h45’ au stade du 20 Août de Béchar qui a été tout récemment homologué par la CAF. Ainsi battue par2-0, les Sudistes devront marquer par trois fois s’ils veulent  sortir les Ghanéens et poursuivre l’aventure.

LIRE AUSSI:   Mercato : Eintracht Francfort négocie avec Jérôme Onguéné du Red Bull Salzbourg
Avatar de Rachid Hammoutène (Tizi-Ouzou)
Carrière journalistique entamée en 1984 à l’hebdomadaire sportif El Hadef jusqu’à sa disparition en 1992. Actuellement au quotidien national « Horizons » depuis 1990 à ce jour. J’ai eu à collaborer au bihebdomadaire sportif « Olympic » et au quotidien El Watan de 1999 à 2014.
Nos recommandations: