TOGO/FOOTBALL: LE SIT-IN ORGANISÉ POUR EXIGER LE DÉPART DE CLAUDE LEROY RÉPRIMÉ PAR LES POLICIERS.

TOGO/FOOTBALL: LE SIT-IN ORGANISÉ POUR EXIGER LE DÉPART DE CLAUDE LEROY RÉPRIMÉ PAR LES POLICIERS.

Publié le : / Par

Pourtant autorisée par les autorités publiques, la manifestation organisée par la société civile MMLK a été dispersé ce samedi matin à coup de gaz lacrymogènes à Lomé. Très décrié par le public sportif togolais, le sélectionneur des Éperviers du Togo Claude Leroy est prié de démissionner au lendemain de l’élimination du Togo à la CAN 2019. Le public sportif togolais exige le départ du technicien français pour ainsi respecter sa parole donnée en novembre 2018 après le naufrage des Éperviers face à l’Algérie (1-4). Claude Leroy avait promis démissionner de la tête de la sélection nationale en cas d’élimination en mars 2019. Mais depuis sa débâcle contre le Bénin, synonyme d’élimination, le français a changé de langage, indiquant qu’il ne donnera jamais sa démission. Face à cette situation, les supporters des Éperviers ont voulu manifester leur râle le bol. Le sit-in qui a pourtant bien commencé avec une participation considérable, n’ira pas à son terme. Les choses vont vite tourner au vinaigre quand les manifestants ont commencé à scander « Claude Leroy démission, Claude Leroy départ,… ». 

Les gaz lacrymogène ont commencé à pleuvoir d’un coup. L’officier ayant en charge la sécurisation du sit-in reprochait aux organisateurs d’avoir transformé le sit-in en une marche. « Il y a une différence entre un sit-in et une marche », a-t-il lancé aux manifestants. On note un blessé grave parmi les hommes de médias qui étaient là pour la couverture.