Tennis – Roland-Garros : Qui pour mettre fin au règne sans partage de Rafael Nadal ?

Tennis – Roland-Garros : Qui pour mettre fin au règne sans partage de Rafael Nadal ?

Publié le : / Par

Roland-Garros, la très attrayante compétition de tennis sur terre battue, démarre le dimanche 30 mai. Cette deuxième levée du Grand Chelem en est à sa 120e édition. À la porte d’Auteuil, tous les grands noms de la balle jaune chercheront à conquérir le royaume parisien. La bataille s’annonce rude autour de Rafael Nadal, grand favori à sa propre succession.

Qui parle de Roland-Garros ne peut se passer à grand jamais de Rafael Nadal. Comme toutes les années, le Majorquin est encore le grand favori de cette édition. Depuis ses débuts à la Porte d’Auteuil en 2005, Rafael Nadal a fait de Roland-Garros son empire. Le gaucher de 34 ans a remporté 13 titres aux Internationaux de France, dont les quatre derniers (2017, 2018, 2019 et 2020). À Paris, il ne fait aucun cadeau à ses rivaux. Comme le feu, Nadal ravage tout sur son chemin pour rester le maître incontesté à Roland-Garros.

C’est un Rafael Nadal en grande forme qui vient à Paris, pour conserver à nouveau son territoire. Récent vainqueur du Masters 1000 de Rome, l’Espagnol vise sa 14e couronne à la Porte d’Auteuil et son 21e Majeur. S’il arrivait à remporter cette édition le dimanche 13 juin, Nadal serait de loin le plus grand joueur de tennis sur terre battue depuis l’ère open et de tous les temps. Mais le tennisman espagnol ne sera pas sans lésé dans sa quête. Il doit faire face à de précieux prétendants qui tenteront sans doute de mettre fin à son règne sans partage.

Roger Federer

C’est le meilleur rival de Rafael Nadal. Vainqueur une fois à Roland-Garros en 2009, Roger Federer ne s’est plus imposé à la Porte d’Auteuil depuis 12 ans. Une si longue disette qui devient inquiétante. Malgré ce long moment d’absence au sommet des Internationaux de France, Roger Federer reste quand même une grande menace pour Rafael Nadal. Certes, le Bâlois de 39 ans est en méforme, mais il peut toujours pousser ses adversaires à mordre la poussière de la terre battue parisienne. De retour à Roland-Garros après deux ans d’absence, le meilleur joueur de gazon de l’ère Open avec 20 Grands Chelems dans son armoire, peut créer l’exploit en s’adjugeant sa deuxième étoile à Paris pour ainsi mettre fin à l’orgueil de Rafa.

Novak Djokovic

Il faudra compter sur le Serbe pour stopper l’hégémonie de Rafael Nadal à la Porte d’Auteuil. Détenteur de 18 Majeurs, le numéro 1 mondial dispute son 17e Roland-Garros cette année. Finaliste malheureux l’an dernier, le recordman de l’Open d’Australie a l’occasion de prendre sa revanche sur Rafa et oublier les larmes douloureuses du 11 octobre 2020. Un 2e sacre à Roland-Garros est possible pour Nole, après le triomphe de 2016 face à Andy Murray.

Dominic Thiem

Dominic Thiem, âgé de 27 ans, n’a jamais goûté aux délices de Roland-Garros. Même si son palmarès n’est plus vierge en Grand Chelem, l’Autrichien ne veut pas juste se contenter de son sacre à l’US Open en 2020. À l’instar de tous les joueurs ambitieux, Thiem arrive à Paris, avec pour seul défi, détrôner le maître de son palais. Et il a les moyens pour y arriver. Il pourra compter notamment sur ses revers foudroyants à une main.

Alexander Zverev

Spécialiste de la terre battue, Alexander Zverev est une jeune étoile du tennis mondial difficile à battre. Sacré au récent Masters 1000 de Madrid, l’Allemand de 24 ans est une flèche dangereuse, capable d’assommer n’importe quelle cible. Alors qu’il ne compte aucun titre en Grand Chelem, le natif de Hambourg cherchera à ravir la vedette aux ténors, afin d’inscrire son nom en lettre d’or dans l’histoire des Majeurs.

Stéfano Tsitsipas

Avec ses 7 titres en simple, Stéfano Tsitsipas vient à Paris cette année pour bousculer la hiérarchie. Demi-finaliste l’an dernier à la Porte d’Auteuil, le Grec de 22 ans vise cette fois-ci le titre. Tout comme Zverev, il est à la recherche de son premier Majeur pour lancer sa jeune carrière, dont l’avenir s’annonce radieuse.

Daniil Medvedev

Voir Medvedev soulever le trophée de Roland-Garros le 13 juin ne sera pas une surprise. Le Russe, certes, n’a jamais franchi le premier tour aux Internationaux de France, mais il reste une valeur sûre du tennis actuel. Détenteur de 10 titres en simple, Medvedev peut créer la grosse sensation de l’année en devenant le dieu adulé de la Porte d’Auteuil.