Taekwondo/ Manchester 2019: la Côte d’ivoire rentre bredouille.

Taekwondo/ Manchester 2019: la Côte d’ivoire rentre bredouille.

Publié le : / Par

Le grand espoir ivoirien, Cissé Cheick Sallah, médaillé d’or olympique de 2016, tombe au deuxième tour les armes à la main, puisque fautif d’avoir porté un coup irrégulier à son adversaire chinois, finalement évacué par les médecins. Une situation qui conduit en Taekwondo à la disqualification. Après l’élimination de Sallah, tous les espoirs ivoiriens se reposaient sur Ruth Gbagbi. La championne du monde en titre de sa catégorie, ne fera pas non plus mieux. Elle n’ira pas plus loin que sa troisième sortie, la faute à la rapidité dans l’exécution de son adversaire azerbaidjanaise, dominatrice 8-7, score final.

 

Et comme les deux têtes d’affiches ivoiriennes, leurs coéquipiers, Bathily Astan, Coulibaly Mékéné Ismael, Traoré Aminata Charlène et Coulibaly Bouma Férimata n’ont pu eux aussi accrocher les podiums.

 

La route des Jeux Olympiques 2020, est encore longue et d’ici là, les combattants ivoiriens auront des sessions de rattrapage. Pour l’heure, les Championnats du Monde senior de Taekwondo de Manchester ont refermé leurs portes depuis le 19 mai avec  une prestation en demi-teinte des combattants de la Côte d’Ivoire.