Supposée sanction de la FIFA : Le démenti formel du Club Africain

Supposée sanction de la FIFA : Le démenti formel du Club Africain

Publié le : / Par

Alors que certaines rumeurs ont annoncé une nouvelle sanction infligée au Club Africain par la Fédération internationale de football association (FIFA), l’administration clubiste est montée au créneau pour donner sa version. C’est l’avocat dudit club, Kamal Ben Khelil, qui a tenté d’apporter quelques clarifications sur le sujet.

À en croire les dirigeants du Club Africain, aucune sanction nouvelle n’a été prise à l’encontre de l’équipe. En effet, il a été rapporté que la formation clubiste est interdite de recrutement pour une période de trois mercatos consécutifs et devra payer à la formation de Aduana Stars une somme de près de 360 mille dinars. Tout ceci est relié à l’affaire concernant les dus impayés de l’ancienne formation de l’attaquant ghanéen Derrick Sasraku. Mais selon Kamal Ben Khelil, le Club Africain a fait appel de cette décision devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), après avoir revu la correspondance de la FIFA. Ce qui a conduit, pour le moment, à la suspension de ladite décision avant un verdict du TAS.

La formation clubiste est déjà sous le coup d’une sanction pareille de la part de l’instance internationale à cause de plusieurs autres litiges. En référence, celle de verser plus de 140.000 dollars à son ex-attaquant ghanéen Derrick Sasraku, dont le contrat a été résilié de façon abusive. On peut aussi évoquer le cas de l’attaquant international burkinabè Bassirou Compaoré, dont la prime de transfert (60.000 euros) n’avait pas été payée.