Süper Lig Turque: Beaucoup de regrets pour Aaron Appindangoye et Sivasspor

Süper Lig Turque: Beaucoup de regrets pour Aaron Appindangoye et Sivasspor

Publié le : / Par
C’était une saison incroyable pour Sivasspor et l’international gabonais, Aaron Christopher Billy Ondélé Appindangoyé. Le défenseur des Panthères du Gabon et son club avaient la possibilité de remporter la Süper Lig turque mais vont devoir se contenter du tour préliminaire de l’Europa League, la saison prochaine (2020-2021).
 
C’est sans nul doute d’énormes regrets pour le défenseur international gabonais en Turquie, cette saison 2019-2020 entachée par la pandémie du coronavirus. Elle a été, tout de même, magnifique avec une 4e place à la clé mais la possibilité de remporter la Süper Lig turque passera à côté pour Aaron Christopher Billy Ondélé Appindangoyé et Sivasspor. Le club turc a tant marqué les esprits en étant champion de la mi-saison, ce qui n’était pas évident.
 
 » Beaucoup de regrets parce qu’on a fait une saison incroyable et on avait la possibilité de garder la première place obtenue lors de la phase aller du championnat. Malheureusement pour nous, on a eu plusieurs contre-performances depuis la reprise du championnat, après un arrêt forcé dû à la crise liée au Covid-19. Après la belle saison qu’on a faite, on espérait au moins être qualifié pour les préliminaires de la Ligue Europa. Et ce même si nos objectifs et ambitions étaient la Champions League « , a confié le natif de Franceville au quotidien gabonais L’Union.
 
Le collectif et la confiance en Dieu a permis au défenseur des Panthères du Gabon d’être à ce niveau. 
 
 » Beaucoup de prières, beaucoup de travail, énormément de sacrifices. J’ai été très impliqué et sérieux dès la phase de préparation. Je me suis donné les moyens d’être plus performant cette saison. Le soutien de mes proches m’a été d’un grand apport « , a-t-il affirmé.
 
Aaron Christopher Billy Ondélé Appindangoyé, pour l’instant, s’en remettra à sa famille avant de décider de la suite à donner à son futur en Turquie.