Michel Platini

Super League : Michel Platini défend le projet et démonte l’UEFA

Publié le : / Par

Si l’Europe du foot semble vent debout contre la Super League européenne, le projet ne manque pas de soutien. Ancien président de l’UEFA, Michel Platini a révélé que les clubs sont dans leur droit et condamne les menaces de l’UEFA.

Alors que l’Europe s’est montrée choquée par l’annonce de la création de la Super League européenne, l’ancien dirigeant français se marre plutôt face à ce qui est devenu un conflit entre les clubs fondateurs et l’UEFA. Pour Michel Platini, la réaction unanime des supporters est un exemple qui traduit un échec de l’instance du football européen.

« Ce conflit me fait rire. Depuis 50 ans, les clubs essaient de changer la formule des compétitions européennes et cette fois les managers ont presque réussi. Mais il y a eu une forte réaction des supporters et de la presse, donc tout a été bloqué. Les gens et les médias ont fait ce que l’UEFA n’a pas pu faire: unir les clubs. », a déclaré Platini dans une interview à Il Giornale.

L’ancien milieu de terrain et international français a également condamné les menaces de l’UEFA envers les clubs qui ne se sont pas encore démarqués de la Super League européenne. « Tous les clubs ont le droit d’organiser une Super League et aussi de participer aux tournois organisés par l’UEFA et la FIFA. En fait, il y a 60 ans, c’est L’Équipe qui a eu l’idée de créer une Champions Cup et la même chose a été repris par l’UEFA. », a rappelé celui qui a dirigé l’UEFA entre 2007 et 2016.

Dans ce contexte, Platini s’est notamment rangé du côté de la Juventus et d’Andrea Agnelli. « Un président de l’UEFA ne peut pas parler comme ça. Je sais qu’Agnelli et la Juventus existent et continueront d’exister. Ceferin, en revanche, finira par partir…», a expliqué Michel Platini.