super league

Super League : L’UEFA sommée de révoquer toutes ses sanctions

Publié le : / Par

Le tribunal de Madrid donne raison aux clubs fondateurs de la Super League européenne. A travers une déclaration commune, le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus ont fait savoir ce vendredi la décision de justice qui oblige l’UEFA à révoquer, avec effet immédiat, toutes les actions contre les clubs fondateurs de la compétition.

Ces trois clubs étaient les derniers du groupe initial de la Super League européenne. Malgré les menaces de l’UEFA, le Real Madrid, Barcelone et la Juventus n’ont pas désarmé. Ce vendredi, ils ont peut-être remporté une victoire importante dans une bataille juridique qui s’est fait attendre depuis le premier jour. Les trois clubs se réjouissent de la décision de justice prise en leur faveur dans ce bras de fer.

« Le FC Barcelone, la Juventus et le Real Madrid CF se félicitent de la décision prise aujourd’hui par la Cour de justice imposant, avec effet immédiat, l’obligation à l’UEFA de suspendre les actions prises à l’encontre de tous les clubs fondateurs de la Super League européenne, y compris la clôture des procédures disciplinaires à l’encontre des trois clubs signataires et la suppression des sanctions et des restrictions imposées aux neuf autres clubs fondateurs pour éviter les actions disciplinaires de l’UEFA. », ont-ils déclaré.

La Cour fait droit à la demande des promoteurs de la Super League européenne, rejette l’appel de l’UEFA et confirme son avertissement à l’UEFA. Le tribunal a fait savoir que le non-respect de sa décision entraînera des amendes et une éventuelle responsabilité pénale. L’affaire sera entendue par la Cour de justice des Communautés européennes à Luxembourg, qui examinera la position monopolistique de l’UEFA sur le football européen.

Cette décision sonne comme une libération pour les clubs fondateurs de la Super League qui voient leur projet hors de toutes menaces. « Nous nous félicitons du fait qu’à l’avenir, nous ne serons plus soumis aux menaces constantes de l’UEFA. Notre objectif est de continuer à développer le projet Super League de manière constructive et coopérative, en comptant toujours sur tous les acteurs du football : supporters, joueurs, entraîneurs, clubs, ligues et associations nationales et internationales. »

« Nous sommes conscients que certains éléments de notre proposition doivent être revus et, naturellement, peuvent être améliorés par le dialogue et le consensus. Nous restons confiants dans la réussite d’un projet qui sera toujours conforme au droit de l’Union européenne. », ont réitéré le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus.