SOUPÇONS DE CORRUPTION EN BELGIQUE : QUAND L’ARBITRE VERTENTEN ACCORDAIT DES PENALTIES…IMAGINAIRES

SOUPÇONS DE CORRUPTION EN BELGIQUE : QUAND L’ARBITRE VERTENTEN ACCORDAIT DES PENALTIES…IMAGINAIRES

Publié le : / Par

 

En effet lors d’un match ,un joueur d’Antwerp s’est laissé tombé hors de la surface de réparation( à 50 cm) et s’est vu accordé généreusement un penalty en sa faveur.De plus une semaine avant ce fait, Mr Vertenten s’était remarqué en accordant un penalty tout aussi litigieux  au  KV Malines lors du match face à Charleroi.

C’est ainsi que des enquêtes approfondies ont fait jaillir des informations selon lesquelles l’arbitre Bart Vertenten avait eu des échanges récurrents( par téléphone et en direct) avec Dejan Veljkovic avant ces rencontres.Il a été aussi découvert que l’agent Veljkovic louait les prestations de Mr Vertenten à ses relations dans le milieu du football belge.De même un autre arbitre professionnel et bon nombre de  dirigeants de club figurent parmi les premiers inculpés de ce scandale.

De ce fait ce sont environ 20 individus qui comparaîtront ce vendredi matin devant un juge.Cependant d’après le parquet belges, 28 personnes ont été arrêtées mercredi  et un nouveau suspect  serait aussi, depuis ce jeudi matin,  entre les mains des enquêteurs.Signalons  toujours d’après  le parquet que le lancement de deux mandats d’arrêt internationaux ont aussi permis l’arrestation de deux suspects hors des frontières belges.

Pour rappel cette enquête ,du reste à plusieurs volets, est menée par Eurojust et s’est étendue dans six autres pays européens dont la France.Dans l’un des volets de cette enquête  qui concerne des soupçons de matchs truqués en mars 2018 au bénéfice du  FC Malines, 5 personnes ( 4 dirigeants malinois et un arbitre) ont été inculpées. 

D’ailleurs l’un de ces inculpés présenté comme  »T.S »  est en ce moment en détention pour  »blanchiment d’argent, participation à une organisation criminelle et corruption privée active et passive ».

Les investigations de la presse quand à elles ont révélé que les soupçons de fraude concernent deux matchs liés au maintien raté du club flamand en première division belge. De plus, toujours d’après la presse  »T .S » est bien le directeur des finances du FC Malines Thierry Steemans.

Si ces accusations de corruption et de fraude dans le milieu du football belge se confirment, cela signifierait qu’énormément de travail attend les instances dirigeantes du football pour éradiquer ce fléau.

Par contre ce scandale belge demontre à la face du monde que l’Afrique n’est que la partie visiblement de l’iceberg en ce qui concerne ce mal  dans le football mondial.