Sochaux : Accusé de morsure sur Jérôme Prior, Ousseynou Thioune dément.

Sochaux : Accusé de morsure sur Jérôme Prior, Ousseynou Thioune dément.

Publié le : / Par

Sochaux et Valenciennes se sont rencontrés dans un match très électrique hier (samedi 17 octobre 2020). En fin de partie, il y a eu quelques altercations entre les protagonistes. Des images publiées sur les réseaux sociaux indiquent une morsure du joueur Sénégalais Ousseynou Thioune sur le gardien de Valenciennes Jérôme Prior. Le milieu de terrain dément et apporte sa version des faits dans une interview accordée à l’Est Républicain.

Ousseynou Thioune affirme n’avoir pas mordu le gardien de Valenciennes Jérôme Prior. Il a reconnu toutefois qu’il y a eu altercation suite à de nombreux propos racistes de la part du gardien de Valenciennes.

« À la première mi-temps, au moment où il y a eu ce tacle violent sur Steve Ambri. Le gardien est sorti, il a commencé à insulter. Mais là, personne n’a répondu. Sur une autre action en 2è mi-temps lorsque je suis venu lui chiper la balle tout près du but, il a recommencé à me parler et m’a dit, ’’casse-toi, sale noir’’. Là encore, je n’ai pas répondu. J’ai même rigolé. Je me suis dit : ’’Allez, je suis plus fort que ça.’’ J’ai aussi été traité de tous les noms par la tribune où il y avait tous les supporters. Je me disais : ’’Garde ton sang-froid, tu es au-dessus, tu es international, tu as des échéances en novembre, ne tombe pas dans le piège », a expliqué le joueur.    

En poursuivant, Ousseynou Thioune a expliqué le scénario de l’altercation avec Jérôme Prior. Il affirme n’avoir pas fait usage de ses dents face à son adversaire.

« Après le match, je suis venu lui dire que ce n’était professionnel de tenir ces propos. C’est là encore qu’il m’a répété ’’casse-toi, sale noir’’. Sur cette deuxième fois, alors oui, j’ai dit ’’on sort et on va s’expliquer sur ça’’. J’ai mis ma tête contre sa joue, c’est vrai. Et, oui, j’étais énervé, je voulais donner un coup de tête. Mais quand j’ai réfléchi, j’ai retiré ma tête. Il n’y a pas eu de morsure. Écoutez, si je l’avais mordu, il aurait eu une autre réaction que ça. Pour moi, il a fait lui-même cette marque, que j’ai vue après sur les images. Une morsure aurait laissé des traces de dents. Là, ce n’est pas le cas. Aux gens qui disent que j’ai mordu, je leur dis : ’’montrez-moi les images de ça’’. Elles n’existent pas. », a conclu l’international sénégalais.