Simon Omossola Simon Omossola - Crédit photo: AFU

Simon Omossola : « Je veux conserver mon titre de meilleur gardien du championnat congolais »

Publié le : / Par

Désigné meilleur gardien de la dernière saison en Ligue 1 de la RDC, Simon Omossola souhaite rééditer l’exploit au terme de la saison en cours. Le portier camerounais travaille dur pour atteindre cet objectif qui lui tient à cœur. Dans une interview exclusive accordée à africafootunited.com, il évoque ses ambitions aussi bien en club qu’avec la sélection nationale qui prépare la prochaine Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun.

Bonjour Simon, comment vas-tu ?

Bonjour Yves, bonjour à tous. Je vais très bien présentement, je me sens aussi super bien et ça va pour le mieux…

Peux-tu nous parler un peu de ton début de saison avec le Vita club, tes ambitions personnelles ?

Déjà, je dirai qu’on fait un assez bon début de saison avec l’AS Vita et comme ambition personnelle ce sera de donner le meilleur de moi cette saison et pourquoi pas de conserver mon titre que je viens juste de gagner, celui de meilleur gardien de la saison, et après on verra le reste.

Aujourd’hui, avec l’AS Vita, tu es à ta dernière année de contrat. Y a-t-il une prolongation en vue ou alors on songe à un départ après les différentes sollicitations dont tu fais l’objet ?

C’est vrai qu’aujourd’hui, je suis à la dernière année avec le club. Je n’ai pas fermé la porte à une éventuelle prolongation, je me contente d’abord de cette nouvelle saison, de donner le meilleur de moi et la suite on verra bien…

Ce week-end a été marqué par cette distinction majeure, tu as été élu meilleur gardien de la saison 2020-2021 en RDC, quel sentiment ?

Ça fait toujours plaisir sur le plan personnel de remporter un prix, celui de meilleur gardien. C’est une joie immense, c’est le fruit du travail abattu durant la Saison, et surtout bien accompagné par mes coéquipiers, ma famille et tous ceux qui me soutiennent de près ou de loin. Et c’est d’ailleurs à eux que je dédie ce titre et je les remercie pour leur soutien, tout en promettant de donner plus afin de toujours les satisfaire.

Simon Omossola 1 Simon Omossola : « Je veux conserver mon titre de meilleur gardien du championnat congolais »

Après Lukong (ton coéquipier actuel) tu es le deuxième camerounais à remporter ce titre. Quel a été selon toi le secret pour réussir une première saison dans ce championnat ?

Oui, je suis le deuxième Camerounais à remporter ce titre dans le championnat congolais après le légendaire Nelson Lukong. Pour moi, il n’y a pas grand-chose à dire car les secrets ont toujours été  le travail, la concentration, la détermination et de toujours donner le meilleur de moi, chaque fois que je descendrais sur le terrain…

Après le départ de Florent Ibengue du Vita club, comment t’es-tu senti, quand on sait que c’est lui qui t’avait personnellement contacté pour rejoindre ce club ? Est-ce qu’il t’apportait un plus dans le le vestiaire ?

Après le départ du coach Florent Ibengue du club, non je me suis pas senti diminué, tout au contraire j’ai encore pris plus de force car il me disait toujours: un jour je partirai et il faudrait que tu restes un homme debout et montre que tu as des qualités, de la valeur et aujourd’hui je pense que grâce à tous ses conseils, je me sens bien et plus grand au sein du vestiaire. Aussi, il occupait une très grande place et était toujours là quand tout allait mal ou bien, il ne nous lâchait jamais. Aujourd’hui, nous regrettons son départ. Mais après c’est ça la vie du sport, c’est ça la vie du sportif, il est parti pour une nouvelle aventure et nous sommes là en espérant pourquoi pas le revoir un jour.

Tu sors d’un stage avec les lions pour les éliminatoires à la Coupe du monde soldé par deux victoires en deux matches.  Quelle lecture fais-tu de ces deux rencontres et de la position du Cameroun au classement dans cette poule ?

Je dirai qu’après ces deux matchs de qualification du Mondial, nous avons fait l’essentiel, le nécessaire, le job qui était de prendre ces 6 points, de faire un carton plein. Et aujourd’hui, notre position au classement dans cette poule nous ne regardons pas cela parce que l’objectif était de jouer 4 finales. Nous en avons déjà remporté 2 et là, il reste 2 finales devant. Nous ne nous focalisons pas sur les Points mais sur les matchs à jouer car ce sont des finales et des finales que nous devons remporter. Une finale ne se joue pas elle se gagne. Donc, notre position au classement dans cette poule, nous ne la regardons pas, car notre objectif est de finir premier de cette poule..

Aujourd’hui, dans la hiérarchisation des gardiens de but au sein de la sélection, tu es relégué en deuxième position derrière Épassi, selon les récentes sorties des Lions indomptables. Comment est-ce que tu vis cette situation en sélection ?

C’est une situation que je vis normalement comme tout sportif. C’est vrai, tout le monde veut jouer mais il y’a des coaches qui sont là pour faire des choix et il faut les respecter. C’est à moi de continuer à travailler, à montrer au coach ce que je vaux, de donner le meilleur de moi à l’entraînement. Mais pour les choix, c’est au coach de les faire et quand c’est fait, il faut les respecter et c’est ça le sport.

Omossola sera t’il kinois (joueur du Vita club) la saison prochaine ou pas ?

Ce n’est pas malheureusement à moi que revient cette décision. Il y’a un staff administratif, moi je ne suis qu’un joueur et c’est à eux de voir si je serai kinois ou pas. Je me contente de ma dernière année, de donner le meilleur de moi et comme je l’ai dit plus haut ce n’est pas moi qui gère tous ces paramètres. Mon souci, c’est d’être performant sur le terrain et le reste, ils en discuteront avec mon agent.

Simon Omossola 2 Simon Omossola : « Je veux conserver mon titre de meilleur gardien du championnat congolais »

Pour sortir, quel message aux Camerounais à quelques mois de cette fête continentale à la maison…

Je dirai aux Camerounais qui sont impatients de vivre ce grand événement que nous sommes là, nous serons chez nous et nous aurons un réel mot à dire. Nous leur promettons de donner le meilleur de nous et qu’au soir de cette finale, le Cameroun soit sur le toit de l’Afrique. Et pour ça, nous allons valablement défendre le drapeau et la patrie pour y parvenir.