Serge Aurier explique les conditions du meurtre de son frère

Serge Aurier explique les conditions du meurtre de son frère

Publié le : / Par

Lundi dernier, Serge Aurier a appris le meurtre de son frère Christopher. En sortant d’une discothèque, ce dernier s’est fait abattre par le copain jaloux d’une ex. Dans les colonnes de la Dépêche du Midi, la latéral droit des Spurs de Tottenham est revenu sur les conditions de la survenance du meurtre de son frère.

«J’ai rencontré un des amis qui étaient avec lui. C’est une histoire de fille. Il parlait avec une ex d’il y a bien longtemps. Son nouveau copain voulait qu’il arrête. Christopher ne lui répondait pas. Il l’ignorait. Il est parti acheter à manger. Il est revenu et il lui a tiré dessus. Son ami est un brave. C’est difficile d’être avec quelqu’un et de le voir mort la seconde d’après. Je lui ai dit de ne pas s’en vouloir. C’était son jour…», a expliqué Serge Aurier.

Pour la suite, Serge Aurier préfère laisser la justice faire son travail. Il n’a pas de sentiment de vengeance ni de haine. «C’est une bonne nouvelle qu’il se soit rendu. C’est très intelligent de sa part. Aujourd’hui, il faut apaiser les choses. Je n’ai pas de sentiment de haine ou de vengeance. J’évolue dans un métier où il faut être calme. Je suis calme. J’ai confiance en la justice. Je suis attristé, je suis dans le regret. Je continue à pleurer la mort de mon frère.»