SÉNÉGAL2018 : DES RÉSULTATS EN DENTS DE SCIE!

SÉNÉGAL2018 : DES RÉSULTATS EN DENTS DE SCIE!

Publié le : / Par

 Le football en haut de l’affiche

Les amoureux du ballon rond ont vibré , en 2018 , au rythme de la coupe du monde Russie-2018.Le Sénégal n’était pas en reste de ce grand rendez-vous du football mondial, où il était représenté par sa sélection nationale et également par les hommes en noir sénégalais, à l’instar de l’arbitre central Malang Diédhiou et ses deux assistants Djibril Camara et El hadji Malick Samba .Le Sénégal était d’ailleurs le pays africain à avoir présenté un trio arbitral lors de ce mondial. Après une entrée triomphale lors de la première journée de la poule H par une victoire ( 2-1 ) contre la Pologne, les Lions n’ont malheureusement pas su maintenir le tempo .Ils ont obtenu un nul ( 2-2 ) contre le Japon et concédé une défaite ( 1-0 ) face à la Colombie .A égalité de points parfaite avec la sélection nippone ( 4 points , +0,4 buts marqués et 4 buts encaissés ) , ils ont été éliminés au premier tour sur le principe des cartons écopés . Ce qui est inédit dans le football .Ce fut la consternation chez les sénégalais et beaucoup d’observateurs qui voyaient l’équipe nationale pourtant franchir au moins la phase de poules ,au vu de leurs prestation contre la Pologne.

La déception de la coupe du monde a été atténuée quelques mois après par la qualification à la prochaine CAN .Prévue en juin 2019 , cette compétition , la première sous la formule à 24 équipes , cherche toujours preneur , après le retrait de l’organisation au Cameroun au début du mois de décembre. Le Sénégal sera également présent à d’autres grands rendez-vous du football continental, avec les sélections de petites catégories qui surfent sur la bonne vague .

Les moins de 17 ans ont validé leur ticket qualificatif à la Can 2019 , à l’issue du tournoi de la zone A de l’Union des fédérations ouest-africaines ( Ufoa/A ) qu’ils ont remporté au mois de septembre dernier , à Dakar. ils se sont encore illustrés , en gagnant ,il y a quelques jours au Maroc , le tournoi Nord-africain de football ( UNAF ) , en tant que pays invité. Pour leur part , les U20 sénégalais se sont qualifiés à la Can 2019 au Niger. A la suite de cette qualification , les protégés du coach Youssoupha Dabo ont dicté leur loi aux équipes de la zone B de l’Ufoa, en s’adjugeant le titre du tournoi de ladite zone au Togo , en décembre dernier.

Le Sénégal a aussi triomphé sur le plan continental , avec le beach soccer .Les Lions de la plage ont remporté leur 5e titre en battant le Nigeria ( 6-1 ) en finale de Can 2018 , à Charm El-Cheikh , en Égypte. Les Lions ont décroché , par la même occasion , leur 7e qualification à la coupe du monde de la discipline.

Au plan local , le jaraaf de Dakar a été sacré champion du Sénégal,alors que Génération foot a remporté la coupe du Sénégal .Concernant les distinctions individuelles , Sadio Mané est primé Ballon d’or sénégalais pour la 5e fois d’affilée par l’association nationale de la presse sportive ( ANPS ) .L’attaquant de Génération foot , Amadou Dia Ndiaye , est sacré meilleur buteur de la saison écoulée avec 16 réalisations et élu meilleur joueur du football local de la saison 2017-2018.

Le Basket féminin tient toujours les rênes

Le basket-ball a tenu en haleine les sportifs sénégalais .Vice -d’Afrique en 2017 à Bamako , les Lionnes ont eu droit au chapitre à la coupe du monde 2018 , à Tenerife , en Espagne .Les filles du coach Cheikh Sarr étaient logées dans une poule relevée ( groupe D) en compagnie des États-Unis , de la Chine et de la Lettonie .Malgré leur statut de petit poucet , Astou Traoré et ses camarades n’ont pas fait dans la figuration .Malgré une défaite d’entrée contre l’ogre américain ( 87-67 ) , les sénégalaises n’ont pas baissé les bras .Elles ont même créé la sensation , en offrant à l’Afrique sa première victoire en phase finale de mondial de basket. Elles ont battu lors de la 2e journée , la Lettonie 79-69 .Elles ont bousculé l’équipe Chinoise avant de céder par 9 points d’écart ( 66-75 ).Classées 3e ( 4 points ) , les joueuses du coach Sarr avaient une seconde chance pour atteindre les quarts de finale .Malheureusement le mur Espagnol était assez haut pour Astou et ses coéquipiers qui rentrent à la maison avec les honneurs .Cette belle prestation leur a valu la distinction de meilleur sportif de l’année 2018 par l’Anps.

Le Sénégal , également s’est distingué en petite catégorie .Après une absence de près de six ans , l’équipe nationale masculine des moins de 18 ans a fait un parcours remarqué à l’Afrobasket U18 , à Bamako .Les protégés du coach Madiene Fall se sont inclinés ( 78-76 ) devant le Mali en finale .Mais ils ont décroché leur ticket qualificatif au prochain mondial .

En championnat national , l’As Douane est championne du Sénégal et le Saint-Louis basket club est vainqueur de la coupe du Sénégal , chez les hommes .Concernant les dames , Saint-Louis basket club est sacré champion du Sénégal tandis que Dakar université club remportait la coupe du Sénégal .Pape Moustapha Diop ( As Douane ) et Nassira Traoré ( Duc) sont couronnés Roi et Reine du basket.

Lutte: Eumeu Sène succède à Bombardier

L’arène nationale a connu une alternance , cette année 2018.Le trône est désormais sous de contrôle de Eumeu Sène .Le chef de file de l’écurie Tay Shinger a dépossédé de la couronne de roi Bombardier de l’écurie de mbour, au mois de juillet dernier, au stade Léopold sédar Senghor .Cette prouesse lui a valu le titre de meilleur lutteur avec frappe décerné par l’Anps .Émile François Gomis est élu meilleur lutteur sans frappe .Les férus de lutte ont également pu savourer le combat remporté par Modou Lô face à Lac de Guiers 2 , sur décision arbitral , au mois de janvier .

Mais la lutte a aussi connu des agitations .L’association des lutteurs en activité , dirigée par Malick Gadiaga , avait réclamé le départ du président du Cng , le Dr Alioune Sarr et exigé la mise au pied d’une fédération .Après de multiples tractations ayant abouti aux assises de l’arène nationale , des mesures ont été prises comme la réduction de la coupure sur le cachet des lutteurs , en cas de faute .Alioune Sarr sera reconduit et installé dans ses fonctions par le ministre des sports , en début décembre . La nouvelle équipe dirigeante a connu des innovations avec l’élargissement aux acteurs de la lutte comme les anciens lutteurs dont Mohamed Ndao Tyson , Yahya Diop Yekini , le président des promoteurs Pape Abdou Fall , entre autres .

Les Lionnes du handball se font respecter

Deux ans après leurs déboires à la Can féminine en Angola , les Lionnes du handball ont obtenu leur revanche face à la Tunisie. Hadja cissé et ses coéquipières ont battu ( 21-26 ) les Tunisiennes lors de la 2e journée de la poule A .Les filles du coach Frédéric Bougeant ont réalisé un parcours héroïque à Brazzaville .Après avoir survolé leur groupe elles se sont battues jusqu’en finale où elles sont tombées les armes à la main face au colosse angolais , tenant du titre qui a décroché sa 13e sacre. Néanmoins les sénégalaises ont validé leur ticket qualificatif à la prochaine coupe monde Japon-2020.

D’autres disciplines se sont illustrées au courant de l’année écoulée , il s’agit , entre autres , du karaté qui a obtenu aux championnats d’Afrique 7 médailles dont 5 en argent et 2 en bronze , à Kigali , au Rwanda .L’équipe du Sénégal de taekwondo s’est classée 5e aux d’Afrique , à Agadir , au Maroc , en décrochant 4 médailles , dont 1 en Or , 1 en argent et 2 en bronze .Les Lions de la boule sont rentrés avec une médaille de bronze , lors des championnats du monde de pétanque , au Canada. L’année 2018 n’a pas été qu’un long fleuve tranquille, car d’illustres personnalités du sport ont tiré leur révérence .Il s’agit , entre autres , de l’ancien président de la fédération sénégalaise de football , Mbaye Ndoye , du père du mini basket et formateur de plusieurs générations de basketteurs sénégalais , Larry Diouf , du président de la ligue de football de Ziguinchor. 

De nouvelles infrastructures sportives

Le Sénégal s’est doté de deux grands réceptifs sportifs des plus modernes de son histoire et de ce qu’on peut trouver de mieux en Afrique subsaharienne. D’abord l’arène Nationale , inaugurée le 22 juillet par le président de la république Macky Sall, en compagnie de son homologue chinois Xi Jinping . Ce temple de la lutte sénégalaise , d’une capacité d’accueil de 20 000 places , est construit par des entreprises chinoises dans le cadre du partenariat sino-senegalais à hauteur de 32 milliards de FCFA .Situé dans le département de Pikine , ce joyau permettra au monde de la lutte de disposer de sa propre enceinte pour l’organisation des combats . 

Quelques semaines après le 08 août 2018 , c’est au tour de Dakar Arena d’être mis à la disposition des sportifs . Cette salle de basket de dernière génération , construite par des Turcs à hauteur de 66 milliards de FCFA , a une capacité d’accueil de 15 000 places .Ce palais des sports modulable et polyvalent ,peut accueillir en dehors du basket , des disciplines comme le handball , le volley-ball , des combats de boxe . Cette infrastructure voit le jour trois ans après la promesse faite par le président de la république aux Lionnes de la balle orange , au lendemain de leur sacre à Yaoundé , à l’Afrobasket 2015 .Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule , le président Sall a annoncé , dans son discours lors de l’inauguration du Dakar Aréna , la construction d’un stade Olympique à Diamniadio d’une capacité d’accueil de 50 000 places , d’ici 2020.