Sénégal -Mondial de Basket 2019: Xane d’Almeida entretient la flamme de l’excellence

Sénégal -Mondial de Basket 2019: Xane d’Almeida entretient la flamme de l’excellence

Publié le : / Par

 

Ayant déjà reçus le drapeau national ( hier lundi ) des mains du ministre des sports Matar Ba , les lions semblent gonflés à bloc.

En effet loin d’être perturbé par le changement de coach ( Moustapha Gaye double champion d’Afrique avec les dames en 2009 et 2015 a remplacé Abdourahmane Ndiaye en désaccord avec l’équipe fédérale ) à quelques jours du départ vers la Chine , les coéquipiers de Maurice Ndour ne comptent pas faire de la figuration au mondial en Chine.

Malgré le niveau élevé des 32 équipes les poulains de Moustapha Gaye croient dur comme fer en leurs exploits futurs.

En effet d’après le meneur Xane D’almeida  » l’équipe se porte mieux après nos deux phases de préparation et nous avons appris de nos erreurs commises durant la dernière coupe du monde en terre espagnole ».

De même il poursuit  »nous pouvons surprendre les équipes de notre groupe (Lituanie , Canada et Australie) car nous travaillons dur pour obtenir le ticket qualificatif au second tour ».

Même son de cloche chez son capitaine Maurice Ndour qui , malgré les péripéties durant la préparation ,  assure que le Sénégal montrera son savoir-faire à la face du monde. En effet l’homme aux dreadlocks , comme le surnomme la presse , martèle  » nous avons bien perçu le message d’encouragement du président de la république via le ministre des sports Matar Ba et nous donnerons le meilleur de nous mêmes pour réaliser une performance de haute facture ».

Pour rappel le Sénégal participe à son cinquième mondial de basket (1978 ,1988, 2006 , 2014 et 2019 ). Il est à noter qu’ à sa dernière participation en 2014 en Espagne , les lions sont parvenus à glaner deux succès en phase de groupe.

Pour cette équipe privée de sa star Gorgui Sy Dieng et de son habituel capitaine Maleye Ndoye (non sélectionnés ) , il faudra montrer les  » crocs  » pour espérer égaler voire dépasser l’équipe de 2014 qui avait écrit de belles pages de l’histoire du basket-ball sénégalais au dernier mondial.