Sélection algérienne: Djamel Belmadi dévoile les dessous de l’affaire Andy Delort 

Consacrant le temps nécessaire à ce sujet, Djamel Belmadi explique la non-sélection d’Andy Delort et laisse entrevoir une mise à l’écart définitive. Les propos du sélectionneur algérien sonnent comme une décision de mise à l’écart d’Andy Delort du moins tant que Djamel Belmadi sera à la tête de l’équipe. Détaillant cette affaire, le coach des […]

Avatar de Merzak Tigrine Par 07/10/2021 - 18:46
Djamel Belmadi
Consacrant le temps nécessaire à ce sujet, Djamel Belmadi explique la non-sélection d’Andy Delort et laisse entrevoir une mise à l’écart définitive.
Les propos du sélectionneur algérien sonnent comme une décision de mise à l’écart d’Andy Delort du moins tant que Djamel Belmadi sera à la tête de l’équipe. Détaillant cette affaire, le coach des Fennecs dira: « Delort m’a dit qu’il devait mettre l’équipe nationale entre parenthèses pendant 1 an pour s’imposer en club ». Poursuivant, il avouera : ‘ J’ai eu une discussion avec Delort car il avait fauté en mars et c’est resté dans un coin de ma tête’. Toujours dans le même ordre d’idées, Belmadi ajoutera: « Il y a quatre-cinq jours il m’envoie un message ou il dit : « privilégier son club dans une concurrence avec Dolberg et Gouiri et devoir mettre en pause la sélection pendant un an ». Le sélectionneur algérien soulignera:  » Il y’a un petit mois, j’ai reçu une information d’acteurs du football qu’au moment de sa signature à Nice, Delort aurait signé un document comme quoi il n’irait pas à la CAN. Ça m’a ébranlé mais je me disais wait and see ». Pour étayer ses dires, il indiquera:  » Le directeur sportif de Nice m’a dit que le club souhaiterait que leurs joueurs africains ne disputent pas la CAN ».
Voilà la genèse de l’affaire Andy Delort, qui s’est mis tout seul à l’écart du groupe en privilégiant sa carrière au détriment de la sélection, comme le résume Djamel Belmadi dans cette phrase à propos de l’engagement des joueurs en sélection : « À la date du mois où dans le contexte du COVID et de la position de la FFF, les joueurs devait se démener. Des joueurs comme Islam se sont battus. Andy et un autre joueur ont accepté de fait la position des clubs ».
LIRE AUSSI:   Espagne : Emmanuel Dennis et Samuel Chukwueze bientôt coéquipiers en club ?
Avatar de Merzak Tigrine
Juriste de formation (licence en droit) et études en interprétariat (français-allemand-arabe). Journaliste (27 ans) au quotidien algérien Liberté. Couverture de trois jeux olympiques (Atlanta 1996, Athènes 2004 et Pékin 2008), et championnat du monde d'athlétisme (Edmonton 2001), jeux africains Harare 1995.
Nos recommandations: