Sélection algérienne A’ en coupe arabe  : Les choix peu convaincants de Madjd Bougherra 

La sélection algérienne A’ realiise de bons résultats en coupe arabe, mais les choix tactiques de Madjd Bougherra ne font pas l’unanimité. En cinq matches, la sélection algérienne A’ a obtenu de bons résultats, mais beaucoup estiment qu’elle peut nettement mieux faire. Les insuffisances sont à rechercher dans les choix tactiques et de joueurs de […]

Avatar de Merzak Tigrine Par 16/12/2021 - 21:05
Sélection algérienne A’ en coupe arabe  : Les choix peu convaincants de Madjd Bougherra  Sofiane BENDEBKA and Djamel BENLAMRI of Algeria during the FIFA Arab Cup 2021 semifinal soccer match between Qatar and Algeria at Abdullah bin Khalifa Stadium in Qatar Photo by Icon Sport - (Qatar) - Doha (Qatar)

La sélection algérienne A’ realiise de bons résultats en coupe arabe, mais les choix tactiques de Madjd Bougherra ne font pas l’unanimité.

En cinq matches, la sélection algérienne A’ a obtenu de bons résultats, mais beaucoup estiment qu’elle peut nettement mieux faire. Les insuffisances sont à rechercher dans les choix tactiques et de joueurs de l’entraîneur Madjid Bougherra. Il lui est reproché de ne pas oser quand son équipe domine. En effet, au lieu de chercher à tuer le match, il laisse l’adversaire revenir et mettre son équipe en danger. Il procéde à des remplacements, qui freinent l’élan offensif de son équipe, comme cela a été le cas contre le Qatar avec l’incorporation de Mehdi Tahrat, défenseur central avec des aptitudes de milieu défensif, en lieu et place de Baghdad Bounedjah, sorti pour cause de blessure. Ainsi, au milieu de faire entrer un attaquant frais pour harceler les défenseurs centraux qataris et les empêcher de monter, il a opté pour un défenseur. Cela a eu pour effet de faire reculer le groupe, qui a fini par céder, avant que Youcef Belaili ne délivre la sélection. Quant aux choix des joueurs, l’absence d’Amir Sayoud depuis le premier match face au Soudan soulève moult interrogations. En effet, on ne peut que se poser des questions sur cette absence, que Madjd Bougherra a justifié par des considérations technico-tactiques, car le joueur utilisé, Hilal Soudani, est très loin de donner satisfaction. Au milieu du terrain, si Sofiane Bendebka est incontestable par son abattage, le jeune Houssem Merizigue avait lui aussi donné satisfaction lors de ses apparition. Mais, à la surprise générale, il a été remplacé par Zakaria Draoui face au Qatar. Cela a quelque peu déstabilisé ce compartiment de l’équipe laissant les Qataris prendre le contrôle du match. S’agit-il d’erreurs de débutants, car c’est la première expérience de Madjd Bougherra ?

LIRE AUSSI:   Maroc : Démission collective des dirigeants du Raja Casablanca 

 

Avatar de Merzak Tigrine
Juriste de formation (licence en droit) et études en interprétariat (français-allemand-arabe). Journaliste (27 ans) au quotidien algérien Liberté. Couverture de trois jeux olympiques (Atlanta 1996, Athènes 2004 et Pékin 2008), et championnat du monde d'athlétisme (Edmonton 2001), jeux africains Harare 1995.
Nos recommandations: