Tano Elvis

Rugby – Côte d’Ivoire : Tano Elvis menacé de destitution

Publié le : / Par

Le président de la Fédération Ivoirienne de Rugby (FIR) est sur une chaise éjectable. Tano Elvis est accusé de mauvaise gestion et détournement de fonds.

18 clubs sur les 24 affiliés à la Fédération Ivoirienne de Rugby font bloc pour exiger le départ de Tano Elvis. Selon eux, le patron de la (FIR) n’a plus la légitimité pour conduire les affaires de la fédération. Les frondeurs accusent Tano Elvis de détournement de fonds et de gestion solitaire et opaque. « Le bilan financier de la saison 2019-2020 a fait état d’un détournement de fonds de près de 21 millions FCFA, dont 14 que Tano Elvis prétend s’être remboursé en terme de règlement de dette sans preuve et au mépris de toutes les règles », a expliqué Balla Coulibaly, porte-parole des dissidents.

Ils reprochent aussi au président de la FIR un abus d’autorité, conflit d’intérêt et délit d’initié. « On veut que les gens comprennent qu’il y a crise basée sur un manque de confiance. Le président a perdu notre confiance. Il n’a pas pu organiser l’Assemblée Générale Extraordinaire exigée par les clubs. Il est donc forclos depuis le 21 mai 2021 », a ajouté le porte-parole des présidents de clubs Balla Coulibaly.

Au regard de ces faits jugés très graves, les 18 clubs s’engagent à mener une procédure de destitution à l’encontre de Tano Elvis. « Le Dr Tano Elvis n’a plus la légitimité de diriger le rugby ivoirien. Il n’a plus la confiance des clubs. Nous allons organiser un comité directeur pour mettre en place un bureau ad hoc pour conduire la Fédération. Les semaines à venir vont être cruciales pour lui et son équipe », a martelé Balla Coulibaly.

C’est donc une énorme crise qui s’apprête à secouer la Fédération Ivoirienne de Rugby (FIR).