RETRAIT DE LA CAN 2019 AU CAMEROUN : LES MANIGANCES DE LA CAF

RETRAIT DE LA CAN 2019 AU CAMEROUN : LES MANIGANCES DE LA CAF

Publié le : / Par

Attribuée sur la base d’un cahier des charges bien clair, à savoir l’organisation de la compétition avec la participation de 16 pays, la coupe d’Afrique des Nations 2019 est retirée au Cameroun car ce pays ne sera pas prêt pour l’accueillir avec la présence de 24 pays. En effet, la Confédération Africaine de football a entretemps augmenté le nombre de pays participants de 16 à 24. Et comme à l’impossible nul n’est tenu, la CAF ne devait pas forcer la main aux autorités camerounaises. Non seulement, elle leur impose un nombre plus important de participants, mais elle exige qu’elles soient prêtes le jour « J ». Il s’agit d’une violation caractérisée du cahier de charges du tournoi par la CAF.

C’est comme si on démarre une compétition et on en modifie les règles au fur et à mesure de son déroulement, alors qu’il de notoriété publique que les modifications ne s’appliquent que pour l’édition suivante. En prenant la décision de déposséder le Cameroun de la CAN 2019, la CAF bafoue ses règles les plus élémentaires et manque de respect à ses membres et surtout au peuple camerounais. Ce dernier, connu pour son amour pour le football, risque de subir un grand choc de ne pouvoir vivre cet événement footballistique continental.  Qu’est-ce qui peut expliquer ou justifier cet empressement de l’exécutif  de la CAF à agir de la sorte. Il s’agit d’une décision pour le moins regrettable que l’équipe d’Ahmad Ahmad pouvait éviter pour ne pas froisser un de ses membres, qui a toujours dignement représenté l’Afrique dans les compétitions mondiales.