Report CHAN/ CAN: Le Gouvernement camerounais satisfait de la décision de la CAF

Report CHAN/ CAN: Le Gouvernement camerounais satisfait de la décision de la CAF

Publié le : / Par

Dans une interview parue le jeudi 2 juillet 2020 dans le quotidien camerounais Le Jour, le Ministre des Sports et de l’Education Physique, président du Comité d’organisation du CHAN 2021  et de la CAN 2022 a exprimé la position du Gouvernement camerounais sur la décision de la CAF de reporter les deux compétitions.

Mardi, tout le Cameroun avait les yeux rivés sur la réunion du  Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) tenue par visioconférence. C’est à l’issue  de ce meeting entre le président Ahmad et ses pairs que le pays devait être fixé sur le sort réservé au prochain Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) et à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) dont il a hérité de l’organisation.

La décision de reporter les deux compétitions, en janvier 2021 pour le CHAN initialement prévu du 4 au 25 avril 2020 et en janvier 2022 pour la CAN, n’a visiblement pas surpris le Gouvernement camerounais. « Les décisions prises par la CAF intègrent l’ensemble des contraintes et incidences tributaires à la crise sanitaire internationale du Covid-19, qui ébranle la planète toute entière depuis plusieurs mois. Elles rendent les perspectives plus claires quant à l’organisation des prestigieuses compétitions attribuées au Cameroun par la Confédération africaine de football. » A  indiqué le Ministre des Sports et de l’Education Physique, président du Comité d’organisation des deux événements, dans une interview accordée au Quotidien Le Jour, édition du jeudi 02 juillet 2020.

Le membre du Gouvernement rassure une nouvelle fois sur la capacité de son pays à tenir ses engagements vis-à-vis de l’instance africaine, pour ce qui est de l’organisation de ces deux importantes compétitions. «  Je voudrais rappeler qu’en ce qui concerne le CHAN, le Cameroun, à trois semaines de la compétition, était prêt pour l’accueillir du 4 au 25 avril 2020. Les installations sportives, les conditions d’hébergement, la billetterie, les technologies de pointe dédiées aux médias, les centres d’accréditation, les aspects d’animation notamment les cérémonies d’ouverture et de clôture, les plateaux techniques médicaux ainsi que les questions de transport étaient déjà en phase d’implémentation. Le Gouvernement camerounais via le COCAN avait souscrit à  l’ensemble des exigences majeures du cahier des charges de la CAF… » A-t-il assuré.

« S’agissant de la CAN, poursuit le président du COCAN, sur les sites de Yaoundé-Olembe, Yaoundé-Mfandena, Douala-Limbe-Buea, Bafoussam et Garoua qui abritent déjà de magnifiques infrastructures, des efforts constants et soutenus sont engagés de manière constante. Tous les moyens sont mis en œuvre sous la très haute impulsion du Chef de l’Etat et la Coordination du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, président du COMIP/CAN, pour que la plus fantastique des compétitions africaines se déroule le moment venu dans les meilleures conditions. »

Au cours de la conférence de presse donnée par le président de la CAF, Ahmad par visioconférence au terme de la réunion du Comex, le malgache a fait savoir que la décision de reporter le CHAN et la CAN avait été prise d’un commun accord avec les autorités camerounaises. Ces dernières pourraient en profiter pour rattraper le retard observé dans les travaux de construction de certaines infrastructures dédiées à ces rendez-vous continentaux.