Dauphin Noir

RDC – Ligue 1 : Défait sur tapis vert, Dauphin Noir dénonce une injustice

Publié le : / Par

L’AS Dauphin Noir de Goma conteste la décision de la Commission ad hoc de la fédération congolaise de football le condamnant à un forfait (3-0) face au TP Mazembe.

En effet, le club de Lubumbashi battu 2-0 par celui de Goma a porté plainte et s’est vu accorder les trois points du match au détriment de l’AS Dauphin Noir.

C’est une décision qui n’est pas du goût des dirigeants de l’AS Dauphin Noir. Ce club avait pourtant fait tomber le Tout Puissant Mazembe le 20 mai dernier au stade de l’unité. Mais trois semaines plus tard, la victoire est annulée par une décision de la Fecofa qui accorde les trois points à l’adversaire. Chez les dauphins c’est une décision incomprise.

La direction du club de Goma a réagi par le biais d’un communiqué sur son site internet. « La Comission reproche à l’A.S Dauphin Noir le non paiement de dettes, se basant sur la fameuse évocation  mazembienne’. Pourtant, en sa qualité d’organisatrice de compétition, la commission de gestion de la Ligue Nationale de Football a récemment tranché en faveur de l’équipe de Goma. C’est bien elle (Linafoot) qui devrait en principe se plaindre, pas la formation adverse. Comment et par quelle magie Mazembe a-t-il mis la main sur cette information qui de surcroît est secrète?

Dans sa correspondance, la Linafoot a clairement signifié à Mazembe que Dauphin Noir avait montré sa bonne volonté en payant un acompte important avant le match. Il s’était par la suite mis d’accord avec la hiérarchie de la Linafoot au sujet du montant restant, qu’il a soldé, dans le délai convenu. Deuxièmement, dans ce feuilleton, Dauphin Noir n’a jamais reçu une quelconque copie ni de la part de la partie plaignante, ou de celle la comission ad hoc. Mise par conséquent devant un fait accompli, c’est dans les réseaux sociaux que l’administration du club a appris les différentes nouvelles et la décision de la commission ad hoc, comme tout le monde. Ce qui est une entorse grave contre les textes contenus notamment dans les Règlements Généraux Sportifs (RGS). Tout compte fait, l’A.S Dauphin Noir se sent injustement battue et est déjà à pied d’œuvre, afin qu’elle soit rétablie dans ses droits. » lit-on dans le communiqué.