Tout Puissant Mazembe

RDC : Le Tout Puissant Mazembe, la débâcle de la saison

Publié le : / Par

Le Tout Puissant Mazembe est sans nul doute le plus grand club de la République Démocratique du Congo et l’un des meilleurs en Afrique. En 81 ans d’existence, le club a marqué l’histoire du football africain et international. Son musée est riche de 37 trophées dont 11 en Afrique comprenant les 5 titres en Ligue des champions de la CAF. Recordman de titres en RDC (18) et inscrit au panthéon de la C1 africaine, le Tout Puissant Mazembe s’est enfoncé cette saison dans l’abysse de la débâcle.

Rien ne va actuellement au Tout Puissant Mazembe. La saison 2020-2021 est vécue comme une tragédie à Lubumbashi. Perte du titre en RDC, élimination en phase de poule de la prestigieuse Ligue des champions de la CAF, mécontentement des supporters et branle-bas dans l’administration, le TP Mazembe a cuisiné tout un cocktail de salade russe mélangée à de l’huile rouge.

Un championnat totalement raté…

Comme si le ciel leur tombait sur la tête, les Corbeaux sont à la lutte pour éviter d’hériter de la troisième place du championnat. Cela n’est plus jamais arrivé depuis la saison 2004-2005 remportée par le Daring Club Motema Pembe. Le Tout Puissant Mazembe se rendra dans 5 jours au Kindu pour un duel sans merci avec l’AS Maniema Union qui est son concurrent direct à la qualification en Ligue des champions de la CAF. Cette fin de saison angoissante du TP Mazembe est symptomatique de toute son parcours en championnat. Entre tergiversations, échecs et des nuls fantaisistes, le club aura créé des moments de crises aux supporters. C’est dans cette nonchalance que le Tout Puissant Mazembe s’est fait surprendre dans une concurrence au titre avec l’AS Maniema Union et l’AS Vita Club.

Le tournant de l’échec à Kolwezi et à Goma

Le tournant de la saison ratée du TP Mazembe a eu lieu les 18 et 25 avril 2021, alors qu’il est en tête du championnat. Il est revenu avec 1 point de son déplacement sur le terrain du FC Blessing (0-0) le 18 juin, puis a été contraint au nul une semaine plus tard par la Jeunesse Sportive de Kinshasa (2-2). C’est alors que l’AS Vita Club a pris le leadership du championnat et installé le mano à mano jusqu’au 16 mai. Ce soir-là, au stade du TP Mazembe, c’était la liesse totale. Les Corbeaux venaient de battre le rival Vita Club (3-1) et se positionnent comme le favori n°1 au titre. Puis patatra, le Tout Puissant Mazembe retombe brusquement de haut quatre jours plus tard. Les Dauphins Noirs coupaient l’appétit vorace des Corbeaux qui s’inclinent (2-0) à Goma le 20 mai et disaient déjà adieu au titre.

Une bataille infructueuse dans les bureaux

La pilule de la perte du titre est dure à avaler. Durant deux décennies, le Tout Puissant Mazembe est rarement descendu de son piédestal. Les Corbeaux sont toujours haut perchés, mais cette fois-ci, leur puissance est refroidie par les moscovites qui s’élancent vers le titre. Il faut à tout prix les arrêter. Le Tout Puissant Mazembe entre dans l’administration pour se servir d’éventuelles erreurs du rival. Il met à contribution des alliés. Don Bosco qui venait d’être battu par l’AS Vita Club va attaquer le bourreau sur la double affiliation de Matutala Zao. Les moscovites risquaient gros, une perte de 9 points sur les 3 matchs d’affilée. Mais les dieux de Kinshasa veillaient au grain pour les sociétaires de l’AS Vita Club qui gagnent la partie. Et ils en gagneront mieux en attaquant à leur tour tels des renards enviant le gâteau dans le bec du corbeau. Vita Club attaque le TP Mazembe sur un joueur suspendu qu’il a aligné dans le clasico. Cette plainte porte ses fruits et la victoire revient aux moscovites qui reprennent 3 points au TP Mazembe dans leur duel.

L’Afrique n’a pas non plus souri aux Corbeaux

En compétition africaine, les Corbeaux du TP Mazembe ont porté la poisse de la malédiction congolaise de cette saison. Rien de bon pour la RDC du football en compétitions africaines. Aucune de leurs participations (clubs et sélections nationales) n’a réussi. Le Tout Puissant Mazembe a subi cet insuccès de la pire des manières. Arrivé en phase de poule de la Ligue des champions de la CAF, le TP Mazembe va vivre sa pire participation en 10 ans. Logé dans le groupe B en compagnie des sud-africains de Mamelodi Sundowns, du club libyen de Al Hilal et des algériens du CR Belouizdad, la formation de Lubumbashi ne réussit pas à aller au tour suivant. En 6 matchs, elle gagne un seul, aligne 2 nuls et connaît trois défaites. Avec 5 points, le Tout Puissant Mazembe termine 3è et est éliminé de la compétition sans atteindre les quarts de finale.

Nerfs à rude épreuve, les supporters en courroux…

La débâcle du Tout Puissant Mazembe, ce sont les supporters qui ont le plus souffert dans leur âme. Des inconditionnels aux simples sympathisants, la saison n’a pas donné des moments de réjouissances. Les supporters ont dû libérer leur bile à des moments donnés, afin de pousser leur club à la victoire. De leurs courroux, nul n’en a échappé. Du président aux joueurs, tous ont reçu leur dose. Moïse Katumbi est sorti à plusieurs reprises pour apaiser les supporters et les appeler au soutien de leur équipe. Le coach Pamphile Mihayo est d’ailleurs la meilleure victime de ces jeux de nerfs. À plusieurs reprises, ils l’ont appelé à la démission, le jugeant incapable… Une saison à vite oublier pour les ultras qui attendent meilleur scénario au prochain exercice.

Branle-bas au sein de la direction du club

Le mauvais vent de la tempête a secoué l’administration du TP Mazembe. Coupable d’une erreur administrative incroyable et inhabituelle, le club noir et blanc de Lubumbashi a écopé d’un forfait au dépens de Vita club « pour avoir aligné un joueur Kabaso Chongo qui n’était pas qualifié pour prendre part à cette rencontre car ayant totalisé deux cartons jaunes », dans le classico pourtant remporté sur le terrain. Alors, au risque d’une humiliation par un limogeage, le secrétaire Muzungu Wa Muya Jean-Claude a pris la clef des champs, lui qui a été élu en remplacement de Donny Kabongo au début de la saison.

Pas de coupe pour sauver la saison

Le Tout Puissant Mazembe n’est pas sur la ligne de départ de la 56ème édition de la Coupe de la République Démocratique du Congo. Il ne pourra donc pas se consoler d’un trophée et signe ainsi une saison saison blanche de 2020 – 2021.