Raymond Coulibaly :  Décès de l’un des précurseurs du judo malien

Raymond Coulibaly : Décès de l’un des précurseurs du judo malien

Publié le : / Par

 Jeudi  dernier , l’un des précurseurs du judo malien est décédé à l’âge de 76 ans, des suites d’une longue maladie. Raymond Coulibaly est né le 25 mars 1942 à Bamako de feu Julien Mory et Berthe Kane.

Raymond commence sa carrière sportive le 10 mai 1962 dans un centre d’entraînement de Bamako. Le jeune Raymond Coulibaly passera deux années dans ce centre, avant de bénéficier d’une bourse de la République de Corée du Nord pour poursuivre sa formation à l’Université de Sukuba. Ils étaient à l’époque 3 africains à bénéficier de cette bourse avec à la clé la ceinture noire 2è dan (il avait le grade de 5 dan.

En 1965, il est classé dans la catégorie es moins de 80 kg, 4è aux Jeux africains de Brazzaville. En 1971, il participe à son premier championnat du monde en Allemagne où il retourna un an plus tard pour les jeux de Munich.

Après des stages de perfectionnement au Japon, en Allemagne, en Algérie, en France  et au Maroc, il participe quatre fois d’affilée aux Jeux olympiques, notamment en 1976 au Canada, 1980 à Moscou, 1986 à Séoul et 1992 à Barcelone. En 1996, il a reçu la médaille de chevalier de l’ordre national du Mali.

En septembre 2011, en plus de quatre autres africains (Tunisie, Maroc, Kenya, Ile Maurice), pour les efforts de la promotion du judo,  la Fédération internationale de judo (FIJ), l’a décernée en France, un diplôme de reconnaissance. Un diplôme qu’il dédie au peuple malien.

Le judo est bien son monde, de nombreux hommages lui ont été rendus samedi 5 janvier dont celui particulièrement vibrant du président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) Habib Sissoko.

Mais comme l’a souligné samedi le secrétaire général du Réseau des Reporters Culturels et Sportifs Francophones du Mali, Adama Maiga, la mort de Raymond a fait beaucoup de peine.

Apprécié de tous pour sa chaleur, son humilité et ses grands éclats de rire, Raymond restera l’une des figures du judo malien.