1P7ycQWDZBo144aaEGJE Rabah Madjer : « La mission de la sélection algérienne à la CAN serait très difficile »

Rabah Madjer : « La mission de la sélection algérienne à la CAN serait très difficile »

Publié le : / Par

En effet, Madjer a tenu d’abord à rappeler que la sélection algérienne est parvenue à la finale de la CAN de 1980 où est a finalement terminé vice-championne alors qu’elle a arraché le titre de championne d’Afrique en 1990 en Algérie. Mais la sélection algérienne n’a jamais eu la chance de gagner cette compétition en dehors de ses bases », ajoute Madjer.
Le coach actuel des verts, Djamel Belmadi, a l’ambition d’aller arracher ce titre en terre égyptienne. Mais à propos des chances de l’Algérie dans cette compétition continentale 2019, Rabah Madjer, n’a en aucun cas évoquer la capacité des verts d’arracher le trophée. Il s’est contenté de déclarer que «La mission s’annonce, certes difficiles, mais nous avons une bonne équipe, et avec la présence de bons joueurs, tels  Brahimi et Mahrez, la sélection algérienne pourrait faire quelque chose », pense-t-il avant de conclure sur le sujet en  déclarant que « Je leur souhaite bonne chance”.
Quant à l’éventuel vainqueur du Trophée, Madjer, estime que « L’Égypte est l’une des premières favorites, d’autant que la compétition se déroulera chez elle. On a remarqué que le Maroc est une bonne équipe, et il y a aussi le Cameroun, la Tunisie ou encore le Sénégal qui sont toutes des équipes qui prétendent au titre. L’Algérie peut se montrer plus solide que lors des éliminatoires de cette CAN. Mais, il faut voir les premiers matchs pour avoir une meilleure idée, a conclu Rabah Madjer sur ce sujet.

 De sa démission

Le sélectionneur des Verts a refusé de développer tout ce qui s’est passé au sein de la sélection nationale du temps où il était le sélectionneur principal préférant, selon lui, « laisser ça à l’histoire. Je ne veux pas en parler aujourd’hui. Il y avait beaucoup de choses extra sportives qui ont fait que j’étais obligé de quitter la sélection algérienne. Mais, un jour, peut-être je sortirai de mon mutisme pour dévoiler quelques détails, mais pas pour aujourd’hui ».

Concernant son riche parcours dans le football, Rabah Madjer avouer que « le meilleur souvenir est celui d’avoir arraché la Ligue des champions avec le FC Porto. Quant au plus mauvais, c’est mon départ de la tête de la sélection nationale. Ce fut ma plus grande déception de ma vie », déclare l’homme à la fameuse talonnade.

D’autre part, Rabah Madjer tient à reconnaitre que « le joueur international égyptien Salah est le meilleur jouer arabe ». Quant aux coaches qui l’ont entrainé durant sa riche carrière, Rabah Madjer n’a pas hésité à déclarer que « le regretté AbdelhamidKermali avec qui on a arraché la CAN 1990 n’a pas été simplement mon coach, mais il était comme mon père ». Et Rabah Madjer termine son interview accordée au site arabophone spécialisé Koora que « Je suis heureux avec ma famille et mon travail, mais le football est toujours collé à moi et il y a des choses que je voudrai réaliser dans la période avenir » a conclu l’ex-internationale et sélectionneur des Verts, Rabah Madjer.