QUALIFICATIONS AU CHAMPIONNAT DU MONDE DE BASKETBALL FÉMININ  DE 2022 : UNE RÉFORME INJUSTE POUR L’AFRIQUE

QUALIFICATIONS AU CHAMPIONNAT DU MONDE DE BASKETBALL FÉMININ DE 2022 : UNE RÉFORME INJUSTE POUR L’AFRIQUE

Publié le : / Par

 

 

sene.jpg QUALIFICATIONS AU CHAMPIONNAT DU MONDE DE BASKETBALL FÉMININ DE 2022 : UNE RÉFORME INJUSTE POUR L'AFRIQUE

A partir de 2020,  pour se qualifier à la Coupe du monde et aux Jeux Olympiques (JO) de basketball féminin (Tokyo-2020), des tournois de pré-qualification auront lieu dans trois zones : Amérique, Afrique et Asie-Océanie. Les pays qualifiés disputeront le tournoi de qualification olympique féminin (Tqof) Fiba-2020 en compagnie des six meilleures équipes européennes exemptées du tour pré-qualificatif. Ces 6 représentants de l’Europe seront déterminés à l’issue de l’Eurobasket-2019. Le Tqof regroupera alors les meilleures équipes issues des quatre zones de la Fiba qui  seront réparties dans quatre groupes.

Donc, Les deux  meilleures formations de l’Afrique doivent affronter au préalable les équipes des autres continents pour prendre part à la  Coupe du monde  et  aux JO de basketball féminin.  La Fédération internationale de basket-ball (Fiba)  a en effet, adopté  de nouveaux changements au processus de qualification à ces  deux compétitions majeures du basketball féminin à Tenerife, en Espagne lors de la dernière édition du mondial.  Les championnes d’Afrique et leurs dauphines doivent désormais franchir deux étapes : un tour de pré-qualification et un tournoi qualificatif pour accéder à la phase finale de ces tournois majeurs.

Cette réforme réduit les chances de qualification des équipes africaines, déjà défavorisées en terme de participants. L’Afrique dispose de deux places  contrairement aux autres continents. L’Europe à elle seule aligne six formations, tandis que l’Amérique et l’Asie-Océanie ont chacune quatre candidats. En ce qui concerne la Coupe du monde de 2022, les six pays d’Europe, exempts  du tour pré-qualificatif, rencontreront les deux meilleures formations africaines, les quatre  de l’Amérique et les quatre de l’Asie-Océanie. La phase qualificative du Mondial-2022 se jouera au mois de février de la même année.

Même si les sélections africaines ont nettement progressées techniquement, elles ont moins de chance  de s’en sortir à la dernière étape du tour qualificatif face aux autres nations  techniquement plus avancées. Au dernier mondial, le Sénégal et le Nigeria ont offert au continent sa première victoire et son premier  quart.