Qualif CAN 2022/Covid-19 : Une situation sous contrôle au Burkina Faso

Qualif CAN 2022/Covid-19 : Une situation sous contrôle au Burkina Faso

Publié le : / Par

Le Burkina Faso fait partie des rares pays africains à connaitre une flambée de cas du coronavirus. Les guérisons sont enregistrées par milliers malgré la cinquantaine de décès. C’est donc dans un contexte beaucoup plus serein que la Capitale Ouagadougou se prépare à accueillir la 3é journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2022. Il affronte ce jeudi 12 novembre le Malawi dans le groupe B.

La lutte contre la pandémie au Burkina Faso est engagée depuis plusieurs mois déjà. Dans un premier temps, les championnats ont été annulés. Les différentes mesures prises par le gouvernement, ont poussé la Fédération de football du Burkina Faso (FBF) à annuler les différents championnats pour lutter efficacement contre la pandémie.

«La Fédération burkinabé de football, à travers le comité d’urgence a statué sur le sort de cette saison 2919-20. L’option d’annulation (…) a été adoptée à l’unanimité», selon l’instance qui suppose que «les compétitions sportives de la saison 2019-20 sont considérées comme n’ayant jamais eu lieu».

Dès lors, les mesures barrières ont été accentuées. Les Burkinabès ont pour obligation le port de masques comme dans d’autres pays. Cette mesure été annoncée le 27 avril dernier mais de nombreuses sources rapportent qu’elle n’est pas encore rentrée dans les habitudes. A quelques heures de la réception du Malawi, le Burkina Faso compte 2581 cas total actif, 2382 guérisons et 67 décès.