Qatargate : Michel Platini placé en garde à vue

Qatargate : Michel Platini placé en garde à vue

Publié le : / Par

L’étau se resserre autour de Michel Platini. L’ex patron de l’UEFA, soupçonné de corruption dans l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar, a été placé en garde à vue mardi à Nanterre. Alors que l’ancien capitaine des Bleus, accompagné de son avocat, avait été convoqué pour témoigner dans le cadre de cette enquête, il s’est vu, à son arrivée, signifié un placement de garde à vue, révèle le site français Mediapart.

Michel Platini, qui avait pourtant porté plainte contre des personnes en France et en Suisse, qu’il accusait de l’avoir empêché de postuler à la présidence de la Fifa, sera interrogé par les agents de  l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) sur le rôle qu’il a pu jouer dans le feuilleton d’attribution de cette coupe du monde, mais aussi celle de 2018 disputée en Russie.

La légende du foot français a plusieurs fois fait l’objet d’audition et ses domiciles perquisitionnés, dans le cadre de cette enquête qui porte sur  des «faits de corruption active ou passive de personnes n’exerçant pas une fonction publique». Platini a été suspendu à 4 ans par la Fifa, et est interdit d’exercer toute activité liée au football, pour avoir perçu de façon déloyale un paiement de 2 millions de Francs suisses de la part de Sepp Blatter en février 2011. Même si la justice suisse l’a blanchi, sa suspension reste maintenue et s’achèvera en octobre prochain.