Tuchel LEONARDO sporting director of PSG, Emilio BUTRAGUENO, and Thomas TUCHEL coach of PSG during the Paris Saint Geramin training session ahead the Champions League match tomorrow against Real Madrid on November 25, 2019 in Madrid, Spain. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) - Thomas TUCHEL - LEONARDO - Emilio BUTRAGUENO - Madrid (Espagne)

PSG : Tuchel limogé, un cadeau empoisonné de Noël au goût de règlement de compte ?

Publié le : / Par

De héros à zéro, Thomas Tuchel a franchi le palier avec le PSG. Son limogeage à la veille de la fête de la nativité en dit long sur l’atmosphère dans lequel végétait l’allemand dans le club francilien. Thomas Tuchel paie-t-il le prix de ses résultats ? De ses déclarations ? Ou de son conflit ouvert en permanence avec Leonardo ?

Dans le viseur de Leonardo, le directeur sportif du PSG depuis le retour de ce dernier en 2019 aux affaires, Thomas Tuchel doit sa survie aux résultats in extremis obtenus en fin de saison dernière. Un faux pas aurait déjà précipité son départ. Même si le championnat n’est pas allé à son terme, il a fait ce qu’il fallait pour sauver sa peau en France. Il a remporté la Coupe de France et la Coupe de la Ligue. Sur l’échiquier européen, il avait atteint la finale de l’UEFA Champions League, une performance jamais réalisée par le club francilien. Que pouvait-on reprocher alors à Thomas Tuchel en ce moment-là ? Rien, en tout cas pas sur le plan performance.

Pour le compte de la saison 2020-2021, malgré un début compliqué, Thomas Tuchel a terminé la première phase à la 3è place (35 points), à un point des deux premiers que sont Lille et Lyon. Pas épargné par les nombreuses blessures dans son effectif, il ne pouvait rêver mieux. A ce stade de la compétition, rien n’est encore perdu, surtout lorsqu’on sait qu’il y a au jour d’aujourd’hui 10 joueurs à l’infirmerie. Certes, les résultats du technicien allemand ne font pas l’unanimité, mais de la à le limoger à la veille de Noël, cela reste comme un goût de règlement de compte.

A la base, une déclaration …

« En toute honnêteté, au cours des six premiers mois au PSG, je me suis dit : ‘suis-je toujours entraîneur ou suis-je un politicien du sport, un ministre des Sports ?’ Où est mon rôle d’entraîneur dans un tel club, maintenant ? Je ne sais pas si je dois encore aller plus haut, plus haut, plus haut. J’aime juste le football. Et dans un club comme celui-ci, ce n’est pas toujours juste du football », a déclaré Tuchel lors d’un entretien avec un journaliste allemand. Ces propos sont peut-être l’incident qui a mis le feu aux poudres.

Si officiellement, Tuchel est limogé en raison de la 3è place qu’occupe le PSG en championnat, les faits semblent démontrer le contraire. La 3è place du club francilien date pourtant du 13 décembre dernier après la défaite contre l’OL. Pourquoi ne pas l’avoir fait en ce moment?

Leonardo agacé par les critiques de Tuchel ?

« On va voir en interne comment on fait. Mais là, c’est très clair. Si quelqu’un n’est pas content, on parle, il n’y a pas de souci. S’il décide de rester, il doit respecter la politique sportive, les règles internes ou le moment que traverse le club, qui est délicat. (…) On fait toujours les choses en interne. On n’a pas apprécié du tout. Ce n’est pas une question de mercato, c’est une question de forme. On va voir. Pour rester dans ce club, on doit être content, avoir l’envie de souffrir pour ce club, d’avoir l’esprit de sacrifice. Moi personnellement, c’est ça pour moi », avait déjà lancé un Leonardo, à la suite d’une énième critique de Tuchel, au soir d’une victoire face à Angers. Les dernières déclarations du technicien allemand sont peut-être la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Il n’était pas à son premier essai, faut-il le rappeler.

Les contre performances face aux cadors du championnat, l’autre raison ?

Une autre raison pourrait soutenir le licenciement de Tuchel. Si le PSG est à la 3è place, c’est aussi parce qu’il n’a battu aucun prétendant direct au titre cette saison. Un match nul (0-0) face à Lille, deux défaites concédées à domicile devant Lyon et l’OM (1-0 à chaque fois) et une défaite face à Monaco 3-2 est le bilan des parisiens. Un championnat se gagne en remportant aussi les grandes batailles. Perdre à domicile face à ces cadors du championnat pourrait aussi être à la base de son limogeage.

Dans tous les cas, c’est l’épilogue d’un calvaire qui a connu ses débuts depuis le retour aux affaires de Leonardo. Choisi par les qataris, Tuchel n’a vraiment pas été très apprécié de Leonardo.