PRÉPARATION MONDIAL FÉMININ 2019 : LE CAMEROUN  (TOUJOURS) A LA TRAÎNE !

PRÉPARATION MONDIAL FÉMININ 2019 : LE CAMEROUN (TOUJOURS) A LA TRAÎNE !

Publié le : / Par

La Coupe du monde féminine, si loin et déjà si proche. Elle démarre le 7 juin prochain en France, et le Nigeria tout comme l’Afrique du Sud, deux des trois représentants de l’Afrique à ce rendez-vous, en ont bien conscience. Les deux nations sont déjà engagées dans la préparation de la plus prestigieuse compétition de football féminin depuis l’aurore de l’année 2019. Les Super Falcons, octuples championnes d’Afrique, prennent part dès jeudi 17 janvier 2019 au «tournoi des quatre nations» en Chine. Elles vont y croiser, outre le pays hôte, la Roumanie et la Corée du Sud.

En fin février prochain, les Nigérianes prendront la direction de Chypre, pour y disputer la Cyprus Women’s Cup, un tournoi où participent 12 pays issus des quatre continents. Le Nigeria est logé dans la poule C dudit tournoi aux côtés de l’Autriche, de la Belgique et de la Slovaquie. Des sparring-partners de taille qui permettront aux championnes d’Afrique de mieux se préparer.

L’Afrique du Sud, vice championne d’Afrique, est également sur le pont au Cape depuis le 9 janvier dernier. Elles disputent d’ailleurs un match amical ce jeudi face à la Suède, qu’elles affronteront à nouveau le 22 janvier prochain à l’occasion d’un tournoi dénommé «Winnie-Madikizela Mandela Challenge» au stade de Cape Town. Les partenaires de Janine Van Wyk croiseront également dans le cadre de ce tournoi les Pays-Bas. La sélection sud-africaine est également invitée à la Cyprus Women’s Cup en février, et évolue dans la poule A avec République Tchèque, la Finlande et la Corée du Nord. L’Afrique du Sud va boucler sa préparation par un autre match amical en mai prochain face aux Etats-Unis.

Les Lionnes dans l’impasse  

En ce qui concerne le Cameroun, c’est l’impasse. La sélection camerounaise n’a pas encore débuté sa préparation. Le programme de préparation n’a pas encore été rendu public par la Fédération camerounaise de football, alors que le temps presse. Aucun détail ne filtre sur l’identité des adversaires des Lionnes en match amicaux, même si en coulisses, l’on avance un nombre important de sparring-partners à l’instar de la Belgique, l’Espagne, la Norvège ou le Kazakhstan.

Une source à la Fédération camerounaise de football croit savoir que «la Belgique et l’Espagne sont déjà calées, et que la fédération est encore en discussion avec les autres». Mais sans donner d’indications sur les dates encore moins les cadres qui abriteront ces rencontres. Notre interlocuteur ajoute par ailleurs que «les Lionnes étaient censées démarrer leur stage le 10 janvier, mais je suppose que parce qu’il fallait laisser que le nouvel exécutif prenne ses marques, c’est pour cette raison que ça traine».

A la Direction technique nationale, l’organe en charge de la planification des stages des sélections nationales, l’on indique travailler sur les derniers détails pour permettre aux Lionnes de démarrer leur préparation dans les meilleurs délais. «On est en train de travailler sur le programme avec le coach pour finaliser tous les détails liés à la préparation de l’équipe, et il sera rendu public très bientôt. L’entraineur est passé par une petite convalescence au lendemain de la CAN, après il était en déplacement pour le tirage au sort (de la Coupe du monde en France en décembre, NDLR), ensuite il est allé à Dakar pour les awards de la CAF. Maintenant qu’il a retrouvé sa stabilité, on va définir ensemble tous les axes de son programme afin qu’ils entrent en stage le plutôt possible», a réagi le Directeur technique national adjoint n°2 Etienne Sokeng, contacté mercredi au téléphone.

Huitième de finaliste lors du mondial féminin 2015 au Canada, le Cameroun était la seule nation africaine à franchir cette étape. Et pour reproduire une pareille performance en 2019, sinon faire mieux, il est impératif que les joueuses débutent leur préparation le plutôt possible, et livrent des matchs amicaux face à des adversaires de poids, également qualifiés pour le tournoi final en France en juin-juillet prochain.