PREMIER LEAGUE / 34è JOURNÉE – CRYSTAL PALACE 1 – MAN. CITY 3 : LES CITYZENS TAILLE PATRON

PREMIER LEAGUE / 34è JOURNÉE – CRYSTAL PALACE 1 – MAN. CITY 3 : LES CITYZENS TAILLE PATRON

Publié le : / Par

Peu importe le résultat des « Reds » contre les « Blues », cette neuvième victoire de suite en championnat rapproche tout de même les champions d’Angleterre d’un second titre consécutif. Avec un match en moins que Liverpool, ils seront à nouveau sacrés s’ils restent invincibles jusqu’à la fin de la saison.

En attendant, ils retrouvent pour quelques heures au moins la tête de la Premier League, avec un petit point d’avance sur les « Reds ».

Assommés dans le nouveau stade de Tottenham mardi en quart de finale aller de la Ligues des champions, Pep Guardiola et ses hommes ont parfaitement réagi dimanche, avant le match retour contre les « Spurs » mercredi.

Le technicien catalan avait opéré quatre changements par rapport à l’équipe battue à Tottenham (1-0). De Bruyne, Kompany et Sané ont retrouvé leurs places de titulaires, tout comme Mendy. Le latéral, titularisé pour la première fois en championnat depuis novembre, avait fait son retour à la compétition au début du mois après une nouvelle blessure à un genou en janvier.

A Selhurst Park, les Mancuniens ont sans surprise ouvert la marque, sur une passe en profondeur tranchante de De Bruyne pour Sterling. Impeccable, l’attaquant anglais a résisté au retour de la défense pour tromper Guaita d’un tir sous la barre (15).

Avec 72% de possession, les « Citizens » ont bien sûr dominé, mais sans forcément se montrer très imaginatifs ni précis. Heureusement, ils n’ont pas besoin de beaucoup d’espaces pour se montrer magiques. 

Lancé par Agüero, David Silva a remis à Sané, qui, sans contrôle, a centré pour Sterling, pour une reprise toute en finesse (63).

 

Un relâchement coupable les a toutefois laissés sous pression jusqu’à la fin du match, après la réduction du score sur coup franc de Milivojevic (81). Sans conséquence toutefois puisque Gabriel Jesus a redonné deux buts d’avance aux siens en concrétisant une contre-attaque en toute fin de match (90).