PREMIER LEAGUE – 21è JOURNÉE : MANCHESTER CITY MET FIN À L’INVINCIBILITÉ DES REDS

PREMIER LEAGUE – 21è JOURNÉE : MANCHESTER CITY MET FIN À L’INVINCIBILITÉ DES REDS

Publié le : / Par

Dans l’obligation de réduire l’écart au classement, Manchester City débutait tambour battant la rencontre. Alors que les Cityzens pensaient prendre un ascendant d’entrée, ils se faisaient bousculer avant d’essuyer une grosse frayeur. Bien lancé par Mo Salah après une récupération de Wijnaldum, Sadio Mané devançait Kompany et Laporte avant de glisser une balle sous Ederson qui heurtait le poteau gauche Cityzen et d’être sauvé par Stones (20è). Manchester City, en souffrance à travers la qualité technique des hommes de Klupp résistait puis prenait l’avantage. À la réception d’un centre Bernado Silva, Sergio Agüero devance Lovren, se retourne et fusille Alisson, impuissant dans un angle fermé (1-0 ; 40è). Les champions en titre n’ont pas l’intention de laisser filer leur titre. En patron, les Skyblues réussissaient à imposer leur rythme aux Reds qui n’étaient pas dans leur confort au moment d’atteindre la pause.

A la reprise, les hommes de Guardiola y mettaient la même intensité en première période. Mais les Reds ont de la ressource. Bien qu’étant malmenés dans l’entrejeu, eux, trouvaient la clé du verrou Mancunien. D’une transversale, Alexander-Arnold s’appuie sur Robertson qui offre un finish de rêve à Firmino qui égalise de la tête tranquillement (1-1 ; 64è). La réponse des Reds aux Skyblues qui tiennent à rester invaincus était là. Mais City réussit à reprendre confiance après l’entrée en jeu de Gündogan puis doublait la mise. Suite à un service de Danilo, Sterling traverse tout le terrain et décale Leroy Sané qui trompe Alisson d’une frappe du gauche poteau entrant (2-1 ; 72è). Sans jamais abdiquer, les Reds se procuraient quelques opportunités sur l’unes desquelles ils se mettront à nouveau en danger. Servi par Sterling, Agüero tente de dribler Alisson qui repousse en corner (82è) Quelle grosse occase ! Le but du break ne viendra pas ni celui de l’égalisation. Les Mancuniens, totalement sur la défensive l’emportaient face à des Reds maintenant vaincus, puis relançaient cruellement les débats sur l’identité du futur vainqueur de la Premier League saison 2018/19.