Préliminaires LDC CAF : Le réquisitoire des Congolais contre l’AS Otohô

Les Congolais sont déçus après une énième élimination de l’AS Otohô au premier tour des préliminaires de la Ligue des Champions de la CAF. Le quintuple champion du Congo n’a pas été épargné par les internautes qui l’ont criblé de critiques acerbes.

Avatar de Ange M Par 19/09/2022 - 14:38
Préliminaires LDC CAF : Le réquisitoire des Congolais contre l’AS Otohô

Des commentaires au lendemain de l’élimination de l’AS Otohô font état d’un malaise au sein du championnat congolais. Les Congolais s’attendaient à une nouvelle élimination de leur champion qui, selon eux, ne mérite pas sa place. Le club d’Owando est champion pour une cinquième fois d’affilée depuis 2018. Mais il n’a jamais passé le cap du premier tour des préliminaires de la Ligue des Champions. Cette contre-performance en Afrique est vécue comme une humiliation pour les Congolais.

Les chefs d’accusation contre l’AS Otohô

Le débat sur le mérite de l’AS Otohô est relancé. La quasi-totalité des internautes pensent que le club est favorisé dans le championnat. Ils accusent les arbitres d’être à la solde de ce géant au pied d’argile. « Les conséquences de la tricherie. Attendez seulement le championnat national où vous êtes habitué à tricher, vraiment il n’y a plus le mérite dans ce pays c’est la loi du plus fort qui domine tandis qu’en ce qui concerne la loi tous les citoyens Congolais sont égaux », déclare Regisse Babikoulou. Béranger Nganga revient sur quelques faits de traitement de faveur envers l’AS Otohô.

« Vraiment moi je suis à Owando mais l’équipe là les arbitres lui rendent même service et voilà les résultats de la tricherie. Surtout la Coupe du Congo contre Étoile du Congo, c’était vraiment la honte, l’Etoile était même sortie, parce qu’on les a trop favorisés ». Sosthène Passy se réjouit de cette élimination et déclare que « La magouille des matchs et la corruption des arbitres viennent de payer » et Éric ajoute que le club « ne mérite pas d’être champion. Ils forcent tout mais ça ne marche pas ». C’est la même accusation que porte Chancelyn Sita qui affirme que la tricherie ne fera pas du bien au football congolais.

« Dans le football on ne triche pas, jouer le vrai football  au championnat ça fera du bien au football congolais, c’est le résultat de la tricherie ». Lionel Yolike est également déçu et attristé pour le football congolais. Pour lui, l’AS Otohô n’a pas su marquer le public malgré sa domination dans le championnat depuis quelques années. « C’est vraiment triste pour cette équipe, qui depuis sa création n’a toujours pas pu convaincre le public sportif congolais.. Mais qui est toujours championne lors de chaque édition du championnat national », a-t-il déclaré.

La mal gouvernance du football national mise en cause

Hubert Mampouya pointe du doigt l’organisation interne du club. « Cela voudra dire qu’il faut revoir tout le cliché, depuis le recrutement des joueurs, la formation des nouveaux talents, leur préparation, leur intégration progressive dans les équipes tenant compte des catégories en progression », a-t-il fait remarquer. Quelques-uns proposent un changement de méthode par les dirigeants du club afin de lui permettre une meilleure compétitivité en Afrique. « Le système Otoho doit être repensé et bâti sur le long terme, les recrutements par affinité doivent cesser et les joueurs doivent être retenus car en foot ce n’est pas sain de changer 40% ou plus de l’effectif. Certains bons élément se dégagent de votre équipe U20, l’occasion est donnée de construire sur eux et d’avancer avec eux», propose Thierry-robert Nsikou.

Maël Joyce va plus loin et attribue cette contre-performance des clubs congolais en compétitions africaines à un problème de mal gouvernance du football local. « Cette élimination dès ce tour préliminaire n’est que le reflet du niveau de notre championnat et des équipes biberonnées par la fédération et la faute des arbitres corrompus. Normalement, cela devrait tirer la sonnette d’alarme auprès des dirigeants de la FECOFOOT, As Otoho pour élever le niveau du championnat», a-t-il fait savoir.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar de Ange M
Je suis Ange M'poli M'toama, journaliste béninois. J'ai une expérience de 7 ans en radio où je suis présentateur, reporter, analyste et commentateur sportif. Je suis passionné de football. Je fus moi-même ancien footballeur.
Nos recommandations: