Portugal- Coupe de la Ligue Porto, 01/15/2021 - Futebol Clube do Porto hosted Sport Lisboa e Benfica at Estádio do Dragão this evening in a game counting for the 14th round of the I League 2020/21. Francisco Conceição (Ivan Del Val / Global Imagens) By Icon Sport - Marko GRUJIC - Toni MARTINEZ - Chico CONCEICAO - Estadio do Dragao - Porto (Portugal)

Portugal- Coupe de la Ligue : Le FC Porto menace de boycotter la demi-finale face au Sporting CP

Publié le : / Par

A quelques heures de la demi-finale de la Coupe de la Ligue du Portugal, le FC Porto se montre menaçant. Le club des Dragons dénonce un forcing de la part du Sporting Club Portugal qui veut faire jouer deux de ses joueurs testés positifs au covid-10 il y a quelques jours. La direction des Bleu et Blanc annonce boycotter la demi-finale si rien n’est fait.

 

«Le jour où le gouvernement a annoncé un renforcement des mesures de lutte contre la propagation du covid-19, le Sporting a annoncé son intention de commettre un crime contre la santé publique.» Le FC Porto, par ces mots, n’entend pas contribuer à créer un foyer d’épidémie. La direction du club leader de la Liga NOS s’oppose farouchement à l’idée du Sporting CP de faire jouer  Nuno Mendes et Sporar lors de la demi-finale de la Coupe de la Ligue ce soir à Leiria. En effet, il y a à peine 4 jours, les deux joueurs ont été controlés positifs au covid-19 à la suite de test PCR. Hier à la surprise générale, le Sporting a annoncé que les deux joueurs seront en mesure d’affronter le FC Porto ce soir.  Ce qui signifie qu’ils ne rempliront pas les dix jours d’isolement obligatoires exigé par le protocole sanitaire de la direction générale de la santé pour ceux qui ont été testés positifs au covid-19. Un protocole signé par la directrice générale Graça Freitas.

 

Cette anticipation de six jours de la fin de l’isolement des deux joueurs est vue comme un crime public, inacceptable. Ceci à l’heure où le Portugal est le leader mondial du nombre de nouveaux cas de covid-19 par million d’habitants et dans une phase où chaque jour bat le record national des décès dus à cette maladie. Et c’est encore plus incompréhensible d’être commis par un club présidé par un médecin.

Le FC Porto a communiqué cette situation à la Ligue et à la Direction générale de la santé. Le club en fera rapport également à l’Ordem dos Médicos dans l’espoir que les autorités appliqueront la loi.