De réfugiée à une star mondiale, la belle histoire de Nadia Nadim

C’est l’histoire d’une joueuse née en Afghanistan, arrivée au Danemark à 12 ans après l’assassinat de son père par les Talibans et transformée d’une réfugiée à une star mondiale. Nadia Nadim est une fille afghane devenue star du ballon rond, mais également diplômée de médecine, après avoir grandi dans un quartier difficile d’Aarhus, la deuxième ville du Danemark.

Avatar photo Par 20/09/2022 - 09:37
De réfugiée à une star mondiale, la belle histoire de Nadia Nadim

De l’Afghanistan au Danemark, une deuxième vie

En 2000, lorsque les Talibans exécutent Rabani, le père de la jeune fille, général de l’Armée nationale afghane, la mère de Nadia décide de quitter le pays avec ses cinq filles. Elles arrivent au Danemark pour commencer une nouvelle vie. « Je me considère comme une personne très chanceuse d’avoir eu une seconde chance qui m’a été offerte. J’ai eu l’opportunité de commencer l’école, de me faire de nouveaux amis et de commencer à jouer au foot », a-t-elle reconnu. En 2009, elle est devenue la première sportive étrangère à intégrer l’équipe nationale danoise.

Nadia Nadim a exercé sa passion tout en voyageant du Danemark, aux Etats-Unis, puis l’Angleterre avec Manchester City, et enfin la France pendant 3 ans au Paris Saint-Germain où elle a remporté le championnat en 2021. Elle a remporté la NWSL avec Portland Thorns FC en 2017 et l’Elitedivisionen en 2013 avec Fortuna Hjørring. Et elle atteint la finale de l’Euro féminin en 2017 avec le Danemark.

Joueuse, mais aussi Docteur

La championne de France avec le Paris Saint-Germain a bien commencé cette année 2022 avec le titre de « Docteur ». Ayant poursuivi ses études de médecine en parallèle à sa carrière de footballeuse, elle a atteint son objectif professionnel. « Je suis admirative de l’association Médecins sans frontières, pour qui j’aimerais travailler, confiait-elle en juillet dernier à LCI. Ce serait un grand honneur. Dans mon monde rêvé, j’aimerais travailler en tant que docteure et garder un pied dans le monde du football, d’une façon ou d’une autre. Je pourrais peut-être collaborer avec la FIFA, l’UEFA ou une autre Fédération, si l’on veut bien de moi. Je veux rendre le football plus grand qu’il ne l’est et l’amener là où il ne s’est pas encore imposé. »

Elle n’a jamais caché son attrait pour la chirurgie reconstructrice. Et les rêves sont faits pour être réalisés.

Décriée pour être devenue ambassadrice du Qatar

Nadia Nadim est engluée depuis début avril dans une polémique sur le choix de signer un partenariat rémunéré avec le Qatar en vue de la Coupe du monde de football. Sa présence avec la sélection danoise a été mise en question alors que la Fédération danoise s’opposait à la tenue de cette Coupe du monde masculine au Qatar à cause de l’absence de garanties sur les droits humains et LGBTQ+ dans l’émirat. La joueuse a mis en avant ses origines et son parcours pour justifier son choix qatari, une “évidence” selon elle. « Je suis née dans la région, et je sais quelle est la situation, y compris pour les femmes. Toute ma vie, je me suis servi du football comme un porte-voix. C’est ce que je faisais quand j’avais 19 ans et que je jouais dans le ghetto à Rosenhøj. C’est la même chose maintenant, c’est juste un plus grand porte-voix », s’est-elle expliqué.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar photo
Journaliste et rédacteur sportif depuis 2013, je partage ma passion avec les fans du sport, spécialement les fans du football africain. Spécialiste du football africain, notamment maghrébin, je suis notamment un fan du football italien et un grand supporters de la Juventus.
Nos recommandations: