Patrick Mboma à AfricaFootUnited.com : « Monsieur Sikazwe s’est ridiculisé »

Au micro du correspondant d’Africa Foot United à Limbé, l’ancien Lion Indomptable Patrick Mboma est le zambien Janny Sikazwe est passé à côté de sa fin de match.Pour rappel le match Tunisie – Mali (0-1), disputé ce mercredi 12 janvier 2022, au Stade Omnisport de Limbe, s’est mal terminé, après que l’arbitre a mis fin à la partie avant l’écroulement total du temps imparti.

Avatar de Le Prince Fogue Par 12/01/2022 - 21:14
Patrick Mboma à AfricaFootUnited.com : « Monsieur Sikazwe s’est ridiculisé »

On est presqu’au terme de la première journée de la CAN 2021, quelle  analyse en  faites-vous ?

Je constate que ça a été difficile pour quasiment tout le monde, à l’exception peut-être du Nigéria, et de la Sierra Léone qui a réussi à prendre un point à l’Algérie, l’un des grands favoris. On voit, le Sénégal a eu du mal certes face à u adversaire zimbabwéen de qualité aussi. Je pense que pour les raisons que l’on connait, pour ceux qui venaient du championnat anglais, un boxing day, ou l’autre compétition qui s’est jouée le 2 ou 3 janvier et le variant Omicron qui fait que ce Covid nous touche réellement, touche certaines formations qui sont sans certains joueurs, pas de matches amicaux, la difficulté de remettre certains joueurs en jambes après deux ou trois semaines d’arrêt, toutes ces raisons font que ça a été compliqué de voir beaucoup de qualité dans cette première journée mais je reste confiant.

Qu’est-ce qui peut expliquer que les attaquants aient des difficultés à dégainer ?

Vous savez, la CAN n’est pas une compétition où les artificiers trouvent facilement le chemin des filets lors de la première journée. Vincent Aboubakar a réussi à marquer deux buts, c’est déjà une belle réussite et c’est un footballeur camerounais. Donc, tant que les camerounais feront parler d’eux, je serai content mais en règle générale, je me dis qu’on ne peut pas tirer de conclusions trop tôt. C’est vrai que pour certains, la question m’a été posé : est-ce qu’on peut aller jusqu’au bout, parce qu’on a perdu ou parce qu’on a fait un match nul ? Et d’autres avec trop d’enthousiasme : est-ce qu’on peut aller au bout parce qu’on a gagné un match ? La compétition, c’est pour aller au bout et gagner, ce sont 7 matches, on est qu’à la fin de la première journée quasiment. Déjà, ce n’est pas terminé, pour moi, il est impossible de tirer un trait  sur des équipes qui seraient, pour certains condamnée et je ne m’enflammerai pas pour les équipes qui pour certains ont un avenir radieux.

LIRE AUSSI:   CAN 2021- Affluences dans les stades : La CAF ne maîtrise plus rien

Quel commentaire faites-vous sur les incidents survenus en marge du match Tunisie-Mali et de cet arbitrage qui fait parler ?

Situation rendue ridicule par un arbitrage qui a été ridicule. Un arbitre qui fait l’erreur de siffler à la 86e minute, qui ne fait pas attention de se dire qu’il ne va pas reprendre ça. Ce jour même, qu’il refasse ça trois ans plus tard, on se dit bon, pourquoi pas ! Le match n’atteint même pas les 90 minutes avec les arrêts de jeu qu’il y a eus, le VAR, carton rouge, les remplacements et surtout, il n’a pas consulté, ni à la 86e, ni à la 90e, son assistant. C’est complètement loufoque. Il est passé complètement à côté de  sa fin de match, notamment quand il a sifflé, il s’est senti ridicule. Derrière, il vient donner un carton rouge qui ne valait certainement pas cette sanction. Ensuite, c’est très difficile, est-ce qu’il faut reprendre, est-ce qu’il ne faut pas reprendre ? Moi, si vous me dites qu’il faut reprendre la minute qui reste plus 5 ou 6 minutes de temps additionnel, je veux bien, mais qu’on essaie de sauver ça avec deux minutes de temps additionnel, d’abord avec les Maliens qui ne veulent pas jouer, ensuite les Tunisiens qui ne veulent pas jouer. Une situation très ridicule, encore une fois, pour moi, l’erreur est au corps arbitral, notamment à monsieur Sikazwe qui a été, il faut le dire, ridicule.

Avatar de Le Prince Fogue
Le Prince Fogue est journaliste de sport depuis 2017. Passionné de football, il couvre sa deuxième compétition internationale, après le Chan Cameroun 2020.
Nos recommandations: