Ouverture du stade d’Epimbé ce Samedi  : ASEC – AFRICA , un Superclassico pour l’histoire

Ouverture du stade d’Epimbé ce Samedi : ASEC – AFRICA , un Superclassico pour l’histoire

Publié le : / Par

Pour l’inauguration du stade Olympique d’Ebimpé, l’ASEC Mimosas se frottera à l’Africa Sports d’Abidjan ce samedi 3 octobre à 17Heures. Laquelle des deux formations marquera à jamais l’histoire de ce stade ?

 L’ASEC et l’Africa seront aux prises. Pas en championnat, ni dans une quelconque compétition mais en match de gala de l’inauguration du nouveau stade programmé pour l’organisation de la CAN 2023.

Pour cette première sur la pelouse d’Ebimpé aucune des deux n’acceptera de plier l’échine. Les deux formations ont fait la reconnaissance de la pelouse jeudi. A l’heure où les projecteurs seront braqués sur la Côte d’Ivoire, il ne sera pas question de jouer pour le plaisir mais pour le prestige. Faire honneur à son rang, au maillot, sera l’objectif dans chaque camp.

Revanche ou  confirmation

Après le rendez-vous du 14 décembre 2019, l’ASEC Mimosas et l’Africa Sports d’Abidjan se retrouvent pour un match historique, le premier sur le gazon du Stade Ebimpé. Longtemps perturbée par des problèmes internes, l’équipe de l’Africa compte surfer sur la dynamique de la dernière rencontre. Pour ce premier ASEC – Africa de la saison, Diaby Almamy pourrait bâtir son équipe autour de l’expérimenté Sery Dogbo et le nigérian, Chikezié, bourreau des Jaunes Noirs lors du dernier classico ivoirien.

Cette saison, l’effectif de l’Africa Sport a été remanié à plus de 60%. La formation dirigée par Vagba Alexis a compte en son sein 3 recrues étrangères. Deux maliens, Salim Bah et Soumaïla Sidibé et un nigérian, Kenneth Nanddi. Sous leur nouvelle couleur, ces nouveaux arrivés ont l’occasion de se mettre les bouillants membres associés dans la poche pour toujours.

Pour l’ASEC Mimosas l’objectif est clair. Il faudra renouer avec la victoire. Battu dernièrement par l’ennemi juré, le club Jaune et Noir a l’ambition de laver l’affront. Les Mimosas ont libéré 11 joueurs dont Sako Oumar, Komlan Agbegniadan. Mais plusieurs arrivées ont été enregistrées (Konan Romaric, Dakouri Armel, Stephane Ki…) Au cours de cette rencontre, l’ASEC Mimosas risque d’être handicapée par le départ de son meilleur joueur, Diarrassouba Salifou, transféré à Saint Gall (D1 Suisse). Il incombera à Julien Chevalier de pouvoir trouver la bonne formule pour éviter une autre contre-performance.