Milutin Sredojević

Ouganda : Milutin Sredojević condamné pour agression sexuelle

Publié le : / Par

L’entraîneur de l’équipe nationale de l’Ouganda vient d’être puni par la justice sud-africaine. Il a été condamné à cinq ans de sursis pour agression sexuelle.

Les faits reprochés à Milutin Sredojević remontent en décembre 2020. L’entraîneur participait à un tournoi de football Cosafa au stade Wolfson de Port Elizabeth quand un jour il a agressé une fille. À en croire les explications de la porte-parole régionale de la NPA, Anelisa Ngcakani. « Une femme livrant du café a demandé si le coach aimerait du sucre avec sa boisson. Mais Milutin Sredojević aurait dit non et aurait révélé qu’il avait besoin d’un autre type de sucre en pointant du doigt ses parties intimes », a-t-elle commencé par expliquer.

« La femme s’est alors plainte à son patron, qui a averti Sredojević de ne plus recommencer. Plus tard ce jour-là, la dame est allée à nouveau livrer du café dans le même stade et cette fois, Sredojević lui aurait touché les fesses », a déclaré Ngcakani. L’affaire portée en justice a coûté à l’entraîneur de l’équipe nationale de l’Ouganda cinq ans de sursis et il sera emprisonné pendant trois ans s’il commet une affaire similaire dans les cinq prochaines années.

Décision de la FUFA

Informée de la mauvaise nouvelle, la Fédération ougandaise de football (FUFA) s’est montrée évasive. Dans un communiqué, elle a annoncé que Milutin Sredojević reviendra d’ici peu pour reprendre ses fonctions. Ceci après avoir demandé l’autorisation d’aller régler ses déboires avec la justice sud-africaine.

« L’entraîneur des Cranes de l’Ouganda, Milutin Sredojevic, a demandé à la FUFA l’autorisation de s’occuper d’une affaire privée en Afrique du Sud. Nous avons reçu cet après-midi des informations selon lesquelles l’affaire privée est close pour le moment. L’entraîneur reviendra pour reprendre ses fonctions en conséquence », a déclaré la fédération dans un communiqué.