Ouganda – Busoga United : Pour salaires impayés, les joueurs refusent de jouer

La situation au sein de l’équipe de Busoga United semble évoluer de mauvaises à extrêmement graves. Depuis des mois, les joueurs, l’entraîneur et toute l’équipe technique sont restés sans salaire et refusent désormais de s’entraîner et de jouer les prochains matchs du championnat. En effet, depuis des mois, les dirigeants ont abandonné la gestion du […]

Avatar de Josias Honvou Par 13/12/2021 - 21:18
Ouganda – Busoga United : Pour salaires impayés, les joueurs refusent de jouer

La situation au sein de l’équipe de Busoga United semble évoluer de mauvaises à extrêmement graves. Depuis des mois, les joueurs, l’entraîneur et toute l’équipe technique sont restés sans salaire et refusent désormais de s’entraîner et de jouer les prochains matchs du championnat.

En effet, depuis des mois, les dirigeants ont abandonné la gestion du club sans aucune trace. Toutes les charges sont revenues à l’entraîneur Abbey Kikomeko Bogere qui a accepté de prendre en compte l’alimentation, le déplacement et tous les autres besoins des joueurs. Sans oublier que lui-même aussi est sans salaire depuis trois saisons. Fatigué de la situation, le manager tape du poing sur la table et lance un appel aux dirigeants.

« L’équipe est arrivée à une situation que je ne peux plus gérer. Les propriétaires ont abandonné le club et je ne peux plus tout faire tout seul. Je paie le transport, la nourriture, cherche des joueurs et les signe et bien plus encore, je ne peux plus le faire seul. Si les propriétaires de ce club ne viennent pas à la rescousse, en tant qu’entraîneur, avec mes joueurs, nous ne jouerons plus. Je n’ai pas été payé depuis environ trois saisons et ce club ne peut même pas payer l’amende de 500 000 UGX que je dois à la FUFA », a déclaré l’entraîneur-chef Abbey Kikomeko Bogere aux médias.

La FUFA en rescousse ?

Les joueurs, les entraîneurs et une partie du personnel de l’équipe ont refusé de s’entraîner et de jouer si la situation n’est pas résolue. Selon le capitaine Anthony Mayanja, les propriétaires du club sont restés introuvables depuis des mois. « Nous n’avons aucune idée de ce qui se passe en ce moment, nous ne savons même pas à qui appartient ce club », a déclaré Anthony Mayanja à la presse.

Le gardien Michael Nantamu quant à lui demande l’intervention rapide de l’instance dirigeante du football ougandais, la FUFA. « Si les propriétaires ne viennent pas à la rescousse du club, la FUFA devrait intervenir, sinon les joueurs sont dans une situation très terrible ici ». Depuis le début de la saison, Busoga United a perdu sept matchs, a fait un nul et gagné deux fois. Une performance qui justifie leur situation inquiétante.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Nos recommandations: