Simon Noah

Omnisports – Basketball : Le Viking africain Simon Noah met un terme à sa carrière

Publié le : / Par

Après 13 saisons en NBA, Joachim Simon Noah a décidé de mettre un point à sa carrière. C’est ce qu’a rapporté Shams Charania du quotidien The Athletic et Stadium. Plus tard, la nouvelle a été confirmée par l’ancienne Star de Los Angeles Clippers, des Bulls de Chicago et de l’Université de Floride sur son compte Twitter.

Âgé de 36 ans, le fils de Yannick Noah et également le petit-fils de Zacharie Noah (joueur camerounais de football professionnel et vainqueur de la Coupe de France de football en 1961) a été libéré par les Clippers de Los Angeles en décembre dernier. Plusieurs fanatiques s’attendaient à une telle décision, d’après les propos de son agent, Bill Duffy sur ESPN : « Quelle illustre carrière pour Joachim, qui a commencé avec deux titres nationaux à l’Université de Floride, pour devenir joueur défensif de l’année NBA et finalement l’un des joueurs les plus passionnés et les plus fougueux de notre sport. J’ai eu l’honneur de représenter Joachim tout au long de son parcours », a t-il déclaré.

Après avoir été deux fois champion universitaire NCAA avec les Gators de Floride en 2006 et 2007, le pivot franco-américain avait été drafté en juin 2007 en neuvième position, par la franchise de l’Illinois. En neuf saisons entre 2007 et 2016, il a joué les play-offs six fois d’affilée (de 2009 à 2014), atteignant la finale de la conférence Est en 2011.

Après son aventure aux Bulls, il s’engage avec les New York Knicks (2016-2018), avant de poursuivre sa route à Memphis chez les Grizzlies (2018-2019). Suite à une vilaine blessure, les Clippers le recrutent en mars 2020. Il a été désigné à deux reprises All Star (2013, 2014) et meilleur défenseur de la ligue (2014).

Joachim Simon Noah a réussi sept triple-doubles dans sa carrière en NBA, et 218 double-double, dont 22 en play-offs. Il a également porté le maillot des Bleus à 22 reprises entre 2009 et 2011, décrochant l’argent au Championnat d’Europe 2011.

Joachim Noah, ayant des origines africaines (Cameroun), américaines (Floride) et européennes (France et Suède), se définit lui-même comme un « Viking africain ».