Nigéria – Super Eagles : Daniel Amokachi tire sur la gestion du football Nigérian

Le renouvellement à la tête de l’équipe des Super Eagles est le sujet du moment au Nigéria. Alors que la nomination d’un nouveau sélectionneur est imminente, Daniel Amokachi a fait une sortie médiatique pour donner son avis sur le sujet. Selon l’ancien international nigérian, la solution de la sélection nationale ne réside pas dans un processus de changement d’entraîneur. 

Avatar de Fred Par 14/04/2022 - 21:24
Nigéria – Super Eagles : Daniel Amokachi tire sur la gestion du football Nigérian

La Fédération nigériane de football a remercié Augustine Eguavoen et son équipe de l’encadrement technique après l’élimination des Super Eagles pour la Coupe du monde 2022. Son éviction doit laisser place à un nouvel entraîneur qui viendra faire ses preuves. Cette façon de faire n’est pas la meilleure, d’après Daniel Amokachi.

Privilégier le développement à la base au rapatriement de talents formés à l’extérieur

L’ancien Super Eagle déplore le peu d’efforts fournis dans le développement des talents locaux. Selon lui, il faut que les initiatives visent à promouvoir les produits nigérians. « Avons-nous un programme de développement solide pour nos jeunes footballeurs, un plan à long terme approprié pour nos équipes nationales ou développons-nous une identité de football pour le jeu dans notre pays. Je suis un produit de la ligue nigériane. Mais avons-nous résolu tous les problèmes liés à notre football national, du bien-être des joueurs à l’absence de droits de télévision, en passant par le chaos qui entoure l’organisation du football local ? », a-t-il commencé par dire.

Pour Daniel Amokachi, rapatrier les stars n’est pas une solution. À l’en croire, il est peu rassurant et convaincant de placer les espoirs en un joueur qui a vu le jour et grandi à l’extérieur. Celui-ci aurait été formé par une autre Nation et ne se sentirait pas redevable au Nigéria par exemple. « Lorsque vous comptez systématiquement sur des joueurs développés et formés par d’autres nations pour jouer pour vous, vous avez gravement échoué dans votre rôle important de former les futures stars. Il y a des problèmes plus importants qui affectent depuis longtemps le football nigérian et tant que nous ne les aurons pas résolus, nous ne ferons que tourner en rond », a-t-il conclu.

LIRE AUSSI:   Mali - Ligue 1 Orange (J24) : L’AS Police lutte pour le maintien
Nos recommandations: