Nigeria : les Super Eagles à la CAN

Le Nigeria n’est pas seulement une puissance économique, voire la plus grande en Afrique, il est aussi une puissance footballistique. Une équipe exceptionnelle que la CAN apprendra à connaître aux débuts des années 80. Le Nigeria à la CAN Le Nigeria a participé à la CAN à 18 reprises. La première c’était en 1963 et […]

Avatar de Fabrice Fouda Par 23/12/2021 - 16:55
Nigeria : les Super Eagles à la CAN Equipe du Nigeria à la Coupe d'Afrique des Nations 2008 - Crédit photo : Icon sport

Le Nigeria n’est pas seulement une puissance économique, voire la plus grande en Afrique, il est aussi une puissance footballistique. Une équipe exceptionnelle que la CAN apprendra à connaître aux débuts des années 80.

Le Nigeria à la CAN

Le Nigeria a participé à la CAN à 18 reprises. La première c’était en 1963 et les autres en 1976, 1978, 1980, 1984, 1988, 1990, 1992, 1994, 2000, 2002, 2004, 2006, 2008, 2010, 2013 et 2019.

En 93 matches joués à la CAN, le Nigeria a gagné 56 fois, fait 14 nuls et concédé 23 défaites. Ses buts marqués et encaissés sont respectivement de 130 et 86.

Les statistiques du Nigeria à la CAN

La régularité du Nigeria au haut niveau est exceptionnelle. Seulement deux fois sa sélection s’est arrêtée au premier tour de la CAN, en 1963, la première fois, et 1982. Elle a joué un quart de finale (2008), 8 demi-finales (1976, 1978, 1992, 2002, 2004, 2006, 2010, 2019), 7 finales pour 4 défaites (1980, 1984, 1988, 1990, 1994, 2000, 2013).

Le parcours du Nigeria à la CAN est d’autant plus impressionnant qu’il a récolté 6 médailles de bronze (1992, 2002, 2004, 2006, 2010, 2019). Un total considérable qui fait grimper son nombre de podiums à 13 en 18 participations. L’engagement est donc au maximum pour cette équipe qui n’a d’ambition que la victoire.

Les Super Eagles champions d’Afrique

Le Nigeria est triple champion d’Afrique. 1980 à domicile, 1994 en Tunisie et 2013 en Afrique du Sud, sont les années de ses succès. Des triomphes répartis au nord, au sud et à l’ouest de l’Afrique qui démontrent bien qu’ils n’ont peur de rien, ces Super Eagles.

Segun Odegbami en 1980, Rashidi Yekini en 1994 et Emmanuel Emenike en 2013, sont les meilleurs buteurs nigérians des CAN remportées par les Green Eagles. Lesquels ont également terminé à la tête du classement général des buteurs durant lesdites compétitions :

  • CAN 1980 : 8 buts marqués et un encaissé (5 matches – 4 victoires, un nul)
  • CAN 1994 : 9 buts marqués et 3 encaissés (5 matches – 4 victoires, un nul)
  • CAN 2013 : 11 buts marqués et 4 encaissés (6 matches – 4 victoires, 2 nuls)

Le Nigeria et le Cameroun à la CAN

Elle est certainement la plus grande rivalité du football africain. Nigeria – Cameroun et inversement, c’est l’annonce d’un choc fratricide entre deux pays voisins qui ne se font aucun cadeau sur la pelouse. À la CAN ils se sont notamment affrontés lors des finales 1984, 1988 et 2000, toutes remportées par les Lions Indomptables, 3-1, 1-0 et 2-2/ 4-3 aux penaltys.

En tout, il y a eu 7 oppositions entre le Nigeria et le Cameroun à la CAN. Le Cameroun a gagné 3 fois, le Nigeria aussi et il y a eu un match nul.

Les sélectionneurs du Nigeria à la CAN

Le premier sélectionneur du Nigeria à la CAN est un serbe, Tihomir Jelisavčić. Signé en 1974, Tiko va diriger les Aigles durant les CAN 1976 et 1978 avant de céder son poste au légendaire brésilien Otto Martins Gloria, troisième à la Coupe du Monde 1966 avec le Portugal, finaliste de la Ligue des Champions en 1968, quintuple champion et sextuple vainqueur de la Coupe du Portugal avec le Benfica, et champion d’Afrique avec le Nigeria.

Vainqueur de la CAN, Otto Gloria aura comme successeur Clemens Westerhof. Le technicien hollandais fera mieux que le natif de Rio de Janeiro au Brésil en remportant la CAN 1994 et en qualifiant le Nigeria pour sa première Coupe du Monde aux États-Unis. Lors de la World Cup 94, les nigérians iront même jusqu’en huitièmes de finale.

Dans la hiérarchie des champions d’Afrique, on retrouve également un immense joueur : feu Stephen Keshi. Capitaine lors du sacre de 1994, il va devenir en 2013 le premier technicien nigérian à remporter la CAN, et le second sélectionneur africain, après l’égyptien Mahmoud Al-Gohary, à gagner la CAN comme joueur et comme entraîneur.

En dessous des médailles d’or, il y a les médailles d’argent et de bronze. Les sélectionneurs du Nigeria qui ont perdu des finales sont le nigérian Adegboyega Onigbinde en 1984, l’allemand Manfred Höner en 1988 et les néerlandais Clemens Westerhof en 1990 et Jo Bonfrère en 2000.

Toutefois, bien que perdants, ces sélectionneurs auront le mérite de dépasser ceux qui ont remporté la petite finale. À savoir Clemens Westerhof en 1992, une fois de plus, les nigérians Shaibu Amodu en 2002, Christian Chukwu en 2004, Augustine Eguavoen en 2006, le duo Shaibu Amodu – Daniel Amokachi en 2010 et l’allemand Gernot Rohr en 2019, enrôlé en 2016.

Les records du Nigeria à la CAN

Le premier buteur du Nigeria à la CAN se nomme Okepe. Humilié par l’Égypte 6-3, il réduira la marque à 4-1. Par la suite, les nigérians seront battus par le Soudan 4-0 et sortiront de leur première CAN (1963) sans points.

La première victoire du Nigeria à la CAN arrivera en 1976 en Éthiopie. Un succès probant 4-2 sur les Zaïrois qui devaient lancer la belle aventure de cette grande nation du football africain en Coupe d’Afrique des Nations.

Le meilleur buteur nigérian à la CAN est Rashidi Yekini. Troisième meilleur buteur de l’histoire de la CAN avec 13 buts, il devance Jay-Jay Okocha (7 buts), Julius Aghahowa et Segun Odegbami (6 buts).

L’attaque nigériane la plus prolifique de l’histoire de la CAN est celle de 2000. Battu par le Cameroun en finale, elle avait alors inscrit 11 buts.

Avatar de Fabrice Fouda
Camerounais, je suis un Rédacteur Web Freelance et Blogueur, spécialisé dans le football. Auteur de trois livres et de nombreux articles sur la toile, mon principal blog est Fofoot, présent sur la plateforme MONDOBLOG RFI (Radio France Internationale).
Nos recommandations: