STpMBHkK8lI8G4Tt5v32 Nigéria: Chinenye Okafor, comment la star du football nigérian est devenue coiffeuse

Nigéria: Chinenye Okafor, comment la star du football nigérian est devenue coiffeuse

Publié le : / Par

Depuis quelques mois, les footballeuses nigérianes manifestent leurs mécontentements relatifs aux salaires non versés par leurs clubs. Chinenye Okafor, précédemment vice-capitaine de l’équipe féminine Bright Stars a dû se reconvertir en coiffeuse par manque de revenus dans le sport roi. Dans une interview accordée à la BBC, elle a expliqué son calvaire.

Dans son entretien avec BBC, Chinenye a révélé qu’elle a laissé le football pour s’aventurer dans la coiffure après n’avoir « rien à montrer » pour sa carrière dans le sport jusqu’à présent.

En effet, Okafor a rejoint les Bright Stars en 2018 et bien que sa première saison avec le club se soit terminée par la relégation, elle a savouré l’expérience et le style de vie.

« Tout allait bien et j’étais contente, le paiement arrivait, la direction était gentille et à la fin de la saison, nous étions reléguées », se souvient la défenseure. Cependant, « au milieu de la saison, un club qui payait régulièrement des salaires qui variaient de 78 à 182 $, à ses joueuses, à la fin de chaque mois a commencé à prendre du retard avec les paiements. » et c’est ainsi que « les salaires de février sont arrivés en mars. En juin 2019, les paiements ont tout simplement cessé d’arriver. ».

Bien qu’une partie de cette situation ait été causée par la pandémie de coronavirus, le reste a été causé par des responsables du club. « Notre vice-présidente du club nous a apporté des sacs de riz et des haricots avant le début de la pandémie mais cela ne nous a pas empêché d’acheter des choses à crédit, tellement les vivres étaient insuffisants», a indiqué la joueuse. Entre les pleurs des ventres affamés et l’incapacité de prendre soin de soi, « Après deux-trois fois, j’ai décidé de revenir à Lagos, parce que je ne peux pas continuer à souffrir, et à commencer par exercer le métier de coiffeuse en Août dernier. »

D’autres joueuses de certains clubs à succès du Nigéria traversent également cette situation et le dernier club en date est l’équipe féminine de Delta Queens qui sera privée de la prochaine saison de la League nigériane de football féminin (NWLF) si les dus ne sont pas versés.