Bayelsa Queens of Yenagoa

Nigeria/championnat féminin: Le leader sanctionné pour violations des règles de compétition

Publié le : / Par

La Ligue de football féminine nigériane a infligé une énorme amende de 2,5 millions de nairas au leader de la ligue de Premiership NWPL, Bayelsa Queens of Yenagoa. Le club est également interdit d’accueillir le match du 3 mars prochain sur son stade Dan Anyiam, à Owerri, dans l’État d’Imo.

Selon un rapport publié par la présidente de la Nigeria Women Football League (NWFL), Aisha Falode, « Bayelsa Queens a commis l’infraction lors du match n ° 41 joué contre Edo Queens FC du Bénin au stade Samson Siasia de Yenagoa, où il a été établi dans les rapports des officiels du match qu’il y avait eu un empiètement, des perturbations et une perturbation du match par le supporters de l’équipe à domicile. »

En conclusion, « Bayelsa Queens a enfreint les règles suivantes : – Invasion du terrain par les fans, perturbation du match, harcèlement et intimidation de l’équipe visiteuse par les supporters locaux et non-respect du protocole Covid-19 stipulé. »

Falode a donc déclaré que ces événements étaient capables de discréditer le football. Ce qui a conduit à sanctionner le club, l’empêchant d’accueillir le match de la huitième journée prévu au 3 mars. Il lui est également infligée une énorme amende de 2,5 millions de nairas, soit environ 6 073 Dollar américain.

Dans le même ordre d’idées, la NWFL a infligé une amende de 500 000 N (1 214,66 Dollar américain) à l’Edo Queens FC pour l’action de son conseiller technique, M. Rolandson Odeh, après le match. En effet, Odeh a attaqué verbalement l’arbitre dans une interview d’après-match après le match contre Bayelsa Queens au Samson Siasia Stadium de Yenagoa.

La présidente de la NWFL a souligné que « Rolandson Odeh, a été accusé d’avoir fait des commentaires frivoles et non fondés sur l’arbitre central qui remettaient la ligue en question au mépris des efforts progressifs mis en place par le conseil d’administration de la NWFL pour restructurer la ligue. »

Selon le communiqué, une répétition de telles violations entraînerait des sanctions plus sévères. L’objectif étant de dissuader une prochaine action de violation du Bayelsa Queens FC et de lancer un avertissement fort à tous les autres clubs de Premiership de la NWFL.