Nigeria: Accusé de favoritisme, Gernot Rohr répond à ses détracteurs

Nigeria: Accusé de favoritisme, Gernot Rohr répond à ses détracteurs

Publié le : / Par

Critiqué et accusé de favoriser les joueurs nés à l’étranger au détriment des stars locales, l’entraîneur des Super Eagles, Gernot Rohr a répondu à ses détracteurs.

«Nous ne prenons pas en compte l’endroit où un joueur est né avant de l’inviter. Nous ne regardons que la qualité du joueur. Peu importe où ils sont nés, peu importe leur capacité à jouer. (…) Tous les joueurs sont fiers de faire partie de l’équipe. Ces joueurs disent que je veux jouer pour ma patrie », ce sont les mots forts de sens de l’entraîneur Germano-français du Nigeria, Gernot Rohr.

Le sélectionneur des Super Eagles, pour sa défense a pris l’exemple du défenseur de Hoffenheim, Kevin Akpoguma, qui a fait ses débuts avec le Nigeria face à l’Algérie ce vendredi 9 octobre 2020, un match amical perdu par les Rohr et ses poulain sur un score de 1-0. Akpguma est rentré à la 67è en lieu et place de Tyronne Ebuehi.

« Akpoguma est né près de Mannheim en Allemagne. (…) Il a dit qu’il serait fier de jouer pour le Nigeria, mais il a déjà joué pour l’Allemagne. Il m’a dit que ce serait intéressant si le Nigeria jouait contre l’Allemagne à la coupe du monde. Il est Nigérian à 100% mais son cœur est aussi un peu là où il est né. Vous ne pouvez pas dire que c’est parce qu’il est né à l’étranger qu’il n’est pas nigérian », a lancé Gernot Rohr pour mettre fin au débat.