Crédit Image :DR

VOLLEYBALL / CHAMPIONNAT DU MONDE (F) AU JAPON : DÉBUT TONITRUANT DE L’AFRIQUE !

  • Publié : 30/09/2018 - 00:55 /
  • 96 /
  • 0 Commentaire


Le Cameroun et le Kenya, les deux représentants africains au championnat du monde féminin de Volley-ball de la FIVB au Japon ont décroché leur première victoire le samedi 29 septembre à l’entame de la compétition.

 

Le sursaut de l’Afrique. C’est peut-être ainsi qu’on peut qualifier les débuts du Cameroun et du Kenya lors de l’ouverture de la 18è édition du Championnat du monde féminin de volley-ball de la FIVB qui se déroule actuellement au Japon.Ces deux nations africaines ont remporté une victoire pour la toute première fois pour un pays africain à ce tournoi, permettant ainsi au continent d’écrire une nouvelle page de son histoire dans cette compétition.

En effet, pour leur troisième participation à une phase finale du Championnat du monde, les Lionnes Indomptables version Volleyball ont réussi leur entrée en décrochant une victoire historique face au Mexique sur un score de 3 sets à 1 (17-25, 25-23, 25-16, 25-21) au Yokohama Arena. Un succès inédit pour l’équipe camerounaise féminine de volleyball, logée dans le groupe A.  
Après une entame de match difficile, avec un premier set perdu, les coéquipières de Christelle Nana ont su revenir dans le jeu avec l’entrée de Fawziya Abdoulkarim substituée à Estelle Adiana au début du deuxième set. Un coaching gagnant qui a offert au Cameroun sa première victoire au bout de 11 matches livrés dans cette compétition toutes éditions confondues. Pour surmonter l’épreuve Mexicaine, l’entraîneur national, Jean René Akono a pu compter sur la détermination de neuf membres de son groupe, dont le socle de départ était composé de Moma Bassoko, Christelle Nana, Stéphanie Fotso, Estelle Adiana, Aboa Mbeza, Henriette Koulla et Ngon Ntame dans le rôle de libéro. La prochaine sortie du Cameroun sera contre l’Allemagne, battue 3 sets à 1 face par les Pays-Bas. Les championnes d’Afrique en titre, affronteront ensuite à cette phase de groupe, les Pays Bas, le Japon (pays hôte) et l’Argentine.

Après le Cameroun, c’est le Kenya qui a doublé la joie de l'Afrique avec une victoire remarquable sur le Kazakhstan dans la poule D sur un score de 3 sets à zéro. Dans ce groupe, les Kényanes seront aux prises avec la Serbie, la République dominicaine, le Brésil et le Porto Rico.

Lancé ce 29 septembre 2018, le championnat du monde auquel participent 24 nations, s’achèvera le 20 octobre prochain.