Volley-ball – Championnat du monde de féminin : Les pays africains éliminés

  • Publié : 04/10/2018 - 16:08 /
  • 82 /
  • 0 Commentaire


Les championnes et vice-championnes d’Afrique sont sorties de la compétition ce jeudi après une quatrième défaites consécutives au Championnat du monde de volleyball féminin.

Grosse désillusion pour le Kenya et Le Cameroun, à la 18e édition du Championnat du monde de volley-ball féminin qui se déroule au Japon. Ces équipes africaines ont été éliminées ce jeudi 4 octobre 2018 au terme du cinquième et dernier match de la phase de groupe avec une seule victoire enregistrée sur les cinq duels livrés.

 Les Camerounaises qui espéraient une victoire  face à l’Argentine, qui n’avait enregistré  aucune depuis le début du tournoi, ont été surprises par cette équipe portée avec brio par son capitaine, Emilce Sosa qui  a permis à son groupe de décrocher sa première victoire  du tournoi. « Je suis très heureuse de notre  victoire d’aujourd’hui. Nous devions gagner ce match et nous étions prêtes psychologiquement. Nous avons été capables de réaliser un beau jeu  et de suivre notre rythme. Notre service s’est très bien passé, ce qui nous a permis de causer des problèmes au Cameroun lors de notre attaque », se réjouit Emilce Sosa, la capitaine de l’Argentine.

Les Lionnes Indomptables se sont inclinées sur un score de 3 sets à zéro (22-25, 20-25, 12-25), cédant ainsi le dernier ticket du Groupe A pour le prochain tour, au Mexique qui s’en sort de justesse, après sa défaite contre les  Hollandaises. Le Cameroun sort de la compétition avec une seule victoire sur cinq rencontres,  réalisée face au Mexique. L’unique succès de cette  formation au bout de  trois participations. Une déception, selon l’entraîneur camerounais, Jean René Akono, pour son groupe qui convoitait une place au second tour de la compétition. « C'est  très décevant. Ne pas être en mesure de passer au second tour est très décevant, en partie parce que nous sommes ici pour représenter l’Afrique en général.  Aujourd’hui, notre comportement  n’était pas la hauteur des attentes. L’Argentine avait une très bonne stratégie et une très bonne disposition, alors que le Cameroun n’avait aucun contrôle psychologique », déplore Jean Réné Akono. Les Lionnes sortent du tournoi à la dernière place du groupe avec trois points.

Avec le même nombre de point, les vice-championnes d’Afrique occupent l’avant-dernière place du groupe D. Le Kenya a été battu 3-0 (25-5, 25-7, 25-15) par  la République Dominicaine lors de leur dernier duel.  Les « Malkia Strikers » et les Lionnes Indomptables sortent ainsi précocement de la compétition, brisant le rêve des africains qui les attendaient au moins au second Tour. L’Afrique fera peut-être mieux à la prochaine édition. Mais pour cela il faut que les équipes africaines développer un jeu   plus solide avec moins de fautes et des compétences plus efficaces à l'attaque, au service et au blocage. Des qualités qui ont beaucoup manqué à  ces formations dans  certaines rencontres.